dimanche 26 février 2017

LES INONDATIONS DE JUIN 1913 AU PAYS BASQUE AUTREFOIS


LES TERRIBLES INONDATIONS AU PAYS BASQUE DU 2 ET 3 JUIN 1913.

"Des pluies torrentielles, souvent orageuses, ont provoqué des inondations catastrophiques, en particulier sur l'ouest du Béarn et au Pays Basque". 


Pour certains cours d'eau du département, il s'agit de la plus forte crue du siècle. 


Pourtant, cette date est peu connue et quasi absente de la mémoire collective.

"Après deux jours et deux nuits d'une pluie extraordinaire, les eaux de la Baïse, du 

Geu, du Laa ont grossi si subitement que les populations ont été surprises par 

l'inondation dans la nuit du 2 au 3. 


A peu d'exceptions près, toutes les maisons des villages de Pardies, Abidos, Noguères, 

Mourenx, Abos et Os-marsillon ont été envahis par les eaux de la Baïse. Beaucoup 

d'habitants ont dû se réfugier à l'étage. 


Du haut du côteau, " la plaine paraissait recouverte d'une immense nappe liquide". 


A Pardies, les habitants ont été brusquement réveilllés par l'inondation. 

De mémoire d'homme, on n'avait jamais vu les eaux atteindre un niveau si élevé. 

Dans plusieurs maisons, l'eau pénétrait pas les fenêtres. 

Le village d'Abos connaissait le même sort. 

Dans la nuit, l'eau est arrivée subitement dans le village. 

Très rapidement, tout le quartier bagnères était inondé. 


Plus en amont, plusieurs maisons du bourg de Lasseube subissaient également l'inondation de 

la Baïse. 


A Monein, les propriétés riveraines de la Baysère ont subi de grands dommages.


Salies-de-Béarn, le Saleys est sorti de son lit et a inondé les rues et places de la ville (Place 

Jeanne d'Albret, rue Saint Vincent et d'autres avaient en quelques minutes plus d'un mètre 

d'eau). 


Une victime fut à déplorer par noyade et les dégâts matériels furent considérables.


Le Gave de Pau a considérablement grossi. 

Orthez, il atteint près de 14 mètres à l'échelle du Pont-neuf et recouvre le viaduc de la voie 

ferrée. 

Les usines du bord du gave sont fortement touchées. 

600 ouvriers sont en chômage technique.

Lescar, le gave inonde les champs et s'approche de la route de Bayonne.

Toute la basse ville est sous l'eau mais c'est le Lescourre qui a encore fait des siennes (une 

situation analogue se reproduira plus tard en juin 1988 avec 200 foyers sinistrés).




Au Pays Basque, la situation est difficile dans la vallée de la Nive.

Cambo les bains, la voie ferrée est emportée.


le pays basque d antan
INONDATIONS CAMBO PAYS BASQUE 1913


Toutes les maisons de la basse plaine sont inondées.

Itxassou, un pont est emporté.


pays basque 1900
INONDATIONS ITXASSOU PAYS BASQUE 1913


Par contre, dans la région de Baigorry, la situation est désatreuse. "

"On croyait tout d'abord que, seules, les habitations voisines de la rivière avaient souffert.


Mais les nombreuses maisons éparpillées dans les montagnes ont encore été plus éprouvées.

Rochers, arbres, masses énormes de terre sont descendus en avalanche, emportant ou 

détruisant tout sur leur passage.




le pays basque autrefois
INONDATIONS BAIGORRY PAYS BASQUE 1913





pays basque 1900
INONDATIONS BAIGORRY PAYS BASQUE 1913




pays basque 1900
INONDATIONS BAIGORRY PAYS BASQUE 1913




le pays basque autrefois
INONDATIONS BAIGORRY PAYS BASQUE 1913 




le pays basque autrefois
INONDATIONS BAIGORRY PAYS BASQUE 1913




Les communications sont coupées avec Baigorry.

A Errazu (en NAVARRE), l'église et 14 maisons se seraient écroulées..."


La situation est très dure aussi à ELIZONDO.




pais vasco 1900
INONDATIONS ELIZONDO ET ERRATZU NAVARRE 1913





pais vasco 1900
INONDATIONS ERRATZU NAVARRE 1913





INONDATIONS ELIZONDO NAVARRE 1913

Malheureusement, d'autres très grosses inondations eurent lieu au Pays Basque en 1933, 

1953, 1983 et 2014.



(SOURCE : https://inondations-pyrenees.jimdo.com/crues-historiques/juin-1913/)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire