vendredi 17 février 2017

LES CARNAVALS EN PAYS BASQUE AUTREFOIS


LE CARNAVAL EST UNE EPOQUE PARTICULIERE DE L'ANNEE AU PAYS BASQUE.


Le Pays Basque a conservé de nombreux carnavals ruraux des deux côtés de la frontière.


Malgré les vicissitudes politiques et historiques, c'est l'affirmation d'un caractère autochtone 

nettement marqué qui s'exprime lors de ces carnavals, dans beaucoup de communes.

La ruralité et la persistance de ces carnavals en font certainement remonter l'origine à un 

temps très éloigné.

Ainsi, nombreuses sont les traditions de ces époques hivernales faisant référence à la 

mythologie propre au Pays Basque, ainsi qu'à des rites et croyances religieuses plus anciens.

Ces éléments sont d'autant plus persistants ici, que le Pays Basque n'a été que fort tardivement 

christianisé en profondeur (après l'an 1000).

Nous avons donc ici les vestiges d'une religion populaire de carnaval avec fêtes, rites, symboles, 

lieux sacrés, quêtes, mythes, dieux, légendes etc...

Ça et là, lors de ces coutumes apparaissent des personnages sauvages, terrifiants, mi-hommes 

mi-bêtes (cheval jupon), mannequins et géants de représentations animales (ours, vaches, 

chat...) se mêlant à des représentations de corporations (maréchaux-ferrants, hongreurs...) et 

au peuple, le tout dans un gigantesque environnement de couleur et de bruit allant de la 

musique élaborée au charivari le plus total.

Malgré cela, le carnaval conserve des rituels; les participants doivent non seulement connaître 

les circuits, les costumes et coutumes, mais aussi et surtout les danses propres à chaque 

carnaval, nécessitant pour nombre d'entre elles un travail assez conséquent.

Cette vaste et belle vitrine masque souvent une réalité plus ancienne qui transparaît dans le 

caractère violent, orgiaque (chair abondante et aliments flatulents), l'inversion, les 

comportements délictueux, irrévérencieux et même satiriques.

Ces actions ou rites cherchent alors à instituer momentanément un autre ordre, voire à 

favoriser des passages nécessaires ( de l'hiver vers le printemps, évacuation au ciel des âmes 

des morts durant l'année).

Ils jouent également des rôles fécondants et protecteurs pour les gens, le bétail, mais aussi pour 

les plantes : lin, chanvre..

La vivacité de ces traditions les font, malgré le temps, resurgir même après de nombreuses 

années d'oubli ou d'interdiction.

Ainsi, assistons-nous au renouveau des carnavals dans tout le Pays Basque et notamment en 

Pays Basque Sud après quarante ans d'interdit (1936-1975) dû au franquisme.

En Pays Basque, il existe une liaison très importante entre les danses folkloriques et le carnaval.

Dans la majorité des cas, on exécute lors des différents carnavals ou inauteri (ihauteri) des 

danses propres à chacun d'eux : zortziko de Lanz pour le carnaval de Lanz (Navarre); 

kaskarot martxa, makil dantza, par les kaskarot ou kaskarotak du carnaval labourdin.

Le carnaval au Pays Basque, comme dans l'immense majorité des cas était  le moment où l'on 

mangeait de façon démesurée.

Pour carnaval, il n'y avait plus aucun frein à l'appétit ou plus exactement à la "goinfrerie".

Dans tout le Pays Basque, existe encore une pratique sociale très courante, celle de la quête.

Généralement, quelques jeunes gens des villages vont de maison en maison faire la quête, et 

leurs remerciements à l'adresse des donneurs sont à la hauteur de leur satisfaction pour le don 

qu'ils ont reçu.

La première date possible du carnaval est le 1er janvier (Soule); en fait, c'est souvent le 6 

janvier  (Rois).

Il est difficile de séparer le cycle des douze jours (du 25 décembre au 6 janvier) du cycle 

carnavalesque, car cela représente souvent un tout dans les villages.

En détail, les grandes dates carnavalesques se situent dans la semaine grasse (du jeudi gras au 

mardi gras).

Ce dernier jour est le principal et fluctue en fonction de la date de Pâques.

Le mardi gras est possible entre le 2 février et le 10 mars.

Cette date du 2 février est également au Pays Basque, comme dans toute l'Europe, la date 

traditionnelle de sortie de l'ours (hartza) et donc de sa déshivernation.

L'ours annonce le printemps et est en relation avec les dates mortuaires puisqu'il est censé 

avoir vécu plusieurs mois sous terre parmi les morts.

Voici ci-après quelques carnavals célèbres dans les 7 provinces:

  • En Navarre, le carnaval de Lanz (avec géant et l'homme-cheval), le carnaval d'Ituren et le carnaval de Zubieta (avec grosses cloches, Yoaldunak).
pais vasco antes
CARNAVAL ITURREN


pais vasco antes
CARNAVAL DE LANZ

  • En Alava, le carnaval de Zalduondo (avec Marquitos) et le carnaval de San Vicente de Arana (avec l'enfant-évêque).

pais vasco antes
CARNAVAL DE ZALDUONDO


  • En Biscaye, les carnavals de Markina et Mundaka (avec ours et sorcières noires).

pais vasco antes
CARNAVAL DE MARKINA



  • En Guipuzcoa, le carnaval de San Sebastian (Donostia) (avec l'enterrement de la sardine dans la nuit du mardi gras au mercredi des Cendres) (carnaval des chaudronniers gitans) , comme à Tolosa.


pais vasco 1900
CARNAVAL SAN SEBASTIAN 1900



pais vasco 1900
CARNAVAL SAN SEBASTIAN 1908



pais vasco 1900
CARNAVAL SAN SEBASTIAN 1908


  • En Soule, c'est la mascarade entre les rouges (les bons) et les noirs (les zirtzil, les mauvais).

pays basque autrefois
MASCARADE CHERAUTE 1934


  • En Basse Navarre, c'est la cavalcade et le charivari.

  • En Labourd, ce sont les Kaskarotak labourdins dans des villes comme Bayonne (depuis au moins 1289), Saint Jean de Luz, Hendaye,  Ustaritz, Urt, Hasparren (avec ses course de vaches jusque dans les années 1960) et Espelette (liste non exhaustive).
Le Labourd  a retrouvé petit à petit la pratique de la promenade, du jugement, de la condamnation et de l'exécution du bonhomme : San Pantzar.

pays basque 1900
CAVALCADE HASPARREN HASQUETTE PAYS BASQUE 1900


pays basque 1900
CAVALCADE BIARRITZ PAYS BASQUE 1900



pays basque autrefois
CARNAVAL HASPARREN COURSES DE VACHES 1950


pays basque 1900
CARNAVAL BAYONNE PAYS BASQUE 1900



pays basque 1900
CARNAVAL BAYONNE PAYS BASQUE 1900




(Source : Carnavals Basques de Benat Zintzo-Garmendia et Thierry Truffaut aux éditions Loubatieres)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille  autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire