samedi 18 février 2017

LE RAID HIPPIQUE DE BIARRITZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE JUSQU'A PARIS EN MARS 1914


LE RAID HIPPIQUE DE BIARRITZ A PARIS EN MARS 1914.


Peu de temps avant le début de la première Guerre Mondiale, des cavaliers de l'armée française participent, comme chaque année à un raid hippique de 991 kilomètres.


Le raid hippique démarrant de BIARRITZ à destination de PARIS, via PAU est un événement 

de portée nationale.


La presse de l'époque en relate les grandes lignes.


Le FIGARO, le MATIN et l'EXPRESS DU MIDI , entre autres écrivent  des articles, relatifs à 

l'épreuve hippique de presque mille kilomètres.


  • Le FIGARO :

"La fête de nuit, donnée hier soir, a été absolument féérique.

Le Général Louvat et les officiers de réserve inscrits pour prendre part au raid n'ont pas caché leur admiration et ils ont tenu à exprimer à la municipalité toute leur gratitude pour les attentions délicates dont ils ont été l'objet pendant leur séjour à BIARRITZ et par l'accueil enthousiaste que leur réservait la population.


Le cadre admirable de la Grande plage avait été désignée comme l'endroit où devait être donné le signal du départ, aujourd'hui à 14 heures.


Depuis 13 heures, l'avenue Edouard VII est remplie d'une foule joyeuse qui se dispose à acclamer chaleureusement nos officiers. Ceux-ci, montés sur des chevaux dont on ne se lasse pas d'admirer la forme, l'élégance et la vigueur, viennent s'aligner devant la tribune où ont pris place le Général de Mas-Latrie, le général de brigade Louvat, délégué du ministre de la guerre, et les officiers de la commission technique.

Le coup d'oeil est ravissant.

Après avoir défilé devant les généraux, c'est à une allure modérée que les concurrents s'éloignent de BIARRITZ, au milieu des vivats, et des souhaits de bon voyage.

Sur la terrasse des hôtels, des Anglais poussent des vigoureux hourras.
La route pittoresque de BAYONNE à BIARRITZ est encombrée de curieux qui acclament l'armée.
A BAYONNE, l'affluence est considérable et les mêmes manifestations de sympathie se renouvellent quand ils arrivent sur les glacis de la citadelle.
Les officiers saluent tous le beau monument de la Défense de Bayonne en 1814, élevé par le "Souvenir Français".
Un peu plus loin, les officiers du raid rencontrent un régime d'infanterie en marche.
Les cavaliers et les fantassins échangent des souhaits cordiaux.
L'étape de BIARRITZ à ST VINCENT DE TYROSSE étant de 35 kilomètres, les concurrents arriveront avant la nuit dans cette petite ville des Landes où de grands préparatifs  sont faits pour les recevoir."



pays basque d antan
DEPART RAID HIPPIQUE BIARRITZ 1914
PAYS BASQUE D'ANTAN




  • Le Matin : son article est plus bref.
"Le départ du raid hippique BIARRITZ-PARIS a été donné ce matin à BIARRITZ, à 10 heures, après que le Général Louvat , entouré des autorités civiles et militaires, eût passé en revue les 67 officiers qui y prennent part.
La plupart des concurrents sont partis avec l'intention d'aller coucher à ORTHEZ.
M Jean HUGLA, lieutenant de réserve au 15ème dragons est arrivé le premier à ORTHEZ, à 5H12, ayant mis 7 heures pour franchir les 75 kilomètres de cette première étape.
Il compte repartir pour PAU vers minuit".




le pays basque autrefois
LIEUTENANT CRESPIAT DU 1ER CHASSEURS ACHEVAL 1914





le pays basque autrefois
CAPITAINE DE BERTERECHE DE MENDITTE 1914



  • L'Express du Midi du jeudi 12 mars 1914 :

"Dans quelques instants sera donné à la grande plage, le départ des concurrents du raid hippique BIARRITZ-PARIS, qui sont tous des officiers de notre armée montant des chevaux d'armes.

On sait que 150 concurrents étaient inscrits, 67 seulement ont présenté leur monture à la commission et vont prendre le départ.

...La première étape sera particulièrement dure en raison des routes qui sont complètement détrempées, surtout si la pluie qui tombe à torrents à BIARRITZ continue.

Cependant, il y a dans le lot que nous venons d'énumérer d'héroïques cavaliers, parmi lesquels le lieutenant Crespiat, le vainqueur de l'an dernier (1913), les frères de Chezelle.

A noter que le lieutenant Crespiat monte le même cheval que l'an passé, avec lequel il couvrit 550 kilomètres en 3 jours et demi.

A noter de telles performances, il ne faudrait pas s'étonner et surtout croire que le raid hippique sur une aussi longue distance, constitue une anomalie dangereuse pour les animaux, une fatigue excessive entraînant leur perte.

M le Général Louvat, Président du Conseil d'Administration , l'a fait remarquer dans l'allocution qu'il a adressée aux concurrents mardi matin à 11H.

"Je suis heureux, a-t-il déclaré, de réfuter toutes ces assertions singulières  et de constater, pour toute réponse à ceux qui allèguent que 15 chevaux concurrents heureux de l'an passé nous reviennent prêts à exécuter les mêmes promesses."

Ajoutons encore aux paroles du Général Louvat que le cheval du lieutenant Crespiat, qui va tenter de nouveau le raid, l'accomplit pour la troisième fois avec la même ardeur et sans trace de surmenage."


L'article se poursuit en décrivant les étapes se déroulant dans le grand Sud Ouest.


Les épreuves de ce raid hippique de 1914 étaient les suivantes :

  • BIARRITZ - PAU : 11 et 12 mars : 116 kilomètres

  • PAU - TOULOUSE : 13 et 14 mars : 179 kilomètres

  • TOULOUSE - LIMOGES : 15 16 17 et 18 mars : 302 kilomètres

  • LIMOGES - VINCENNES : à allures libres à partir du 10 mars : 394 kilomètres.
Cette épreuve fut remportée par le capitaine des remontes DE BERTERECHE DE MENDITTE, sur son cheval Cabri.





le pays basque d antan
CLASSEMENT BIARRITZ PARIS VIA PAU 1914
PAYS BASQUE D'ANTAN



le pays basque d antan
ARRIVEE RAID HIPPIQUE BIARRITZ PARIS 1913


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille cent autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, à ma page Facebook et à ma chaîne Youtube, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire