vendredi 24 mars 2017

LES PREMIERES FÊTES DE BAYONNE EN LABOURD EN 1932 AU PAYS BASQUE


LA NAISSANCE DES FÊTES DE BAYONNE EN JUILLET 1932.


C'est l'événement de l'année et, certainement, du siècle, pour les dizaines de milliers de festayres des 20ème et 21ème siècles : le comité des fêtes de la ville de Bayonne décide d'organiser cinq jours de réjouissances sans interruption, au mois de juillet, du 13 au 17 juillet 1932.



Elles sont dénommées "les Fêtes d'été".




pays basque autrefois
AFFICHE FÊTES BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN



Jusqu'en 1932, il y avait eu bien sûr des fêtes à Bayonne, mais souvent des fêtes de quartier, 

comme celles de Saint Léon, de Saint Esprit, de Mousserolles ou bien des fêtes nautiques ainsi 

que des cavalcades.

Dès le 8 juin 1912, date de sa création officielle, le comité des fêtes de Bayonne (Président 

d'Honneur  : Benjamin Gomez / Présidents Honoraires : Joseph Garat, Carlito Oyarzun, 

Gabriel Chantillon, Georges Périé / Président : Maurice Juncar / Vice-Présidents : Jean-

Baptiste Molia, Edmond Leroy / Secrétaire Général Pierre Landrieu / Trésorier Général : Félix 

Broca etc...) , n'a cessé d'organiser des fêtes publiques, présentant souvent un caractère de 

bienfaisance et de charité.

Dans le programme de 1932, vendu 3 francs, il présente un menu varié capable de satisfaire le 

public local et régional.

Il est riche de textes à la gloire de la cité signés comtesse de Noailles, W Boissel, J Chêne, E 

Renoux-Barès, B Gomez, Peillic, P Rectoran, B Larreuguigne, C Oyarzun.


On y trouve la liste des hôtels et leur prix, allant de 50 francs la chambre, repas 16-18 francs 

(Grand Hôtel, Capagorry, Bilbaïna, Basses-Pyrénées, Panier Fleuri) à 18 francs la chambre et 

14 francs le repas (St Esprit, Loustau, Excelsior, les Arceaux).

Voici ce que propose le comité des fêtes pour ces premières Fêtes d'été:

  • Aubades

  • Festivals

  • Gaiteros

bayonne 1932
GAITEROS BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN

  • Retraites aux flambeaux

  • Congrès des txistularis du Pays Basque

  • Passe-rues

  • Auditions

  • Danseurs Basques : Souletins, Navarrais, Labourdins




bayonne autrefois
DANSEURS BASQUES BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN




bayonne 1932
DANSEURS BASQUES BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN

  • Cortège des Géants Bayonnais

  • Epreuves sportives : 
Arrivée du Critérium Cycliste du Midi organisé par la Dépêche de Toulouse,

Circuit Cycliste de Bayonne


pays basque autrefois
CYCLISME BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN


Grand Prix Nautique de Bayonne

pays basque autrefois
EPREUVE NAUTIQUE BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN



Grands défis de pelote basque

  • Courses de vaches dans les rues

pays basque avant
COURSE DE VACHES BAYONNE 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN



  • VIG-BILL la plus grande attraction du moment

  • Théâtre Bayonnais de plein air

  • Exposition florale, Redoute fleurie, Elégance auto

  • Grand Bal de la Marine dans les Salons de l'Hôtel-de-Ville

  • Toros de fuego

  • Feux d'artifice

  • Le Samedi 16 Juillet : Grande Journée -Réclame du Commerce Bayonnais Prix Sensationnels.

On ne parle pas, pour l'instant, de public national voire international.

Dans ce programme, on y trouve un brassage de cultures, avec des groupes venus des sept 

provinces, pour une grande journée basque, et un Guernikako Arbola chanté par la chorale 

Lous Muts.

On cite même un  Gora Euskadi! lancé par le secrétaire perpétuel de l'Académie Gascoune.

Comme mélange, il est difficile de faire mieux!

D'aucuns pourraient s'en inspirer.

Pour la tradition bayonnaise, il y a également les géants aux noms évocateurs : Pettan, 

Justinote, Canelle, Chamango, Marittipi, Magnana, Félice et Chinote.


Toutes les manifestations connaîtront l'adhésion complète de la population, malgré, parfois, 

une pluie indésirable.


Elle a été mise à contribution, surtout les commerçants, par une souscription publique.


Avec deux temps forts : la braderie et la course de vaches dans les rues Pannecau et Cordeliers, 

aux places de l'Arsenal et de St André.


Là aussi, une tradition s'instaure, une vache est entrée dans un bar, une autre dans le corridor 

d'un immeuble.

Du spontané, pas du provoqué!


Autres faits historiques : des "déculotages" par les vaches, un agent de ville  poursuivi à la 

grande joie du public.

Aucune barrière ne sépare public et coureurs, ce n'est pas encore devenu un spectacle.


Toute la population participe à la fête, sans retenue.

Les voisins sont venus en masse de tous les alentours.

Ils participent aux monumentales batailles de confettis et de fleurs, ainsi qu'à des farandoles 

monstres  aux sons des gaiteros et cliques.


La braderie remporte un franc succès  malgré la résistance de quelques commerçants timorés.

La Ville de Madrid  se vante d'avoir vendu 1500 paires de chaussettes en une heure!



Pas de corrida au programme mais une élection curieuse. Celle de Miss Aficion. Elles seront 

deux! Mlle Layle, déjà Miss Pau , et Mlle Peres, Miss Dactylo de  Bayonne.

Elles iront présider à Saint Sébastien la corrida du dimanche.


Autre attraction suivie par une foule immense : le fildefériste Vig-Bill fait passer le frisson à la 

foule lorsqu'il traverse la Nive, du Réduit  à la mairie, sur un fil aérien à vingt mètres du sol.


Le mot de la fin pour le journaliste Jean Chêne  qui déclare à Peillic :"il faudra que dans 

quelques années d'ici, ces fêtes soient devenues tellement traditionnelles qu'il nous paraisse, 

alors, qu'elles ont toujours eu lieu."





(Source : un siècle à Bayonne de Manuel Castiella aux éditions Atlantica)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille deux cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, à ma page Facebook et à ma chaîne Youtube, c'est gratuit !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire