samedi 28 janvier 2017

LA PREMIERE TRANSFUSION SANGUINE REUSSIE A BIARRITZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN 1914


PREMIERE TRANSFUSION SANGUINE DIRECTE REUSSIE EN OCTOBRE 1914 A BIARRITZ.

Pendant toute la première Guerre Mondiale, de nombreux progrès ont été faits en médecine et en particulier sur le sang.

C'est pendant ces années de guerre (1914 - 1918) que les premières "vraies" transfusions ont 

eu lieu à grande échelle (transfusions en tenant compte des groupes sanguins) et en particulier 

en BELGIQUE.

C'est le 27 mars 1914 qu'est réussie dans l'Histoire la première transfusion sanguine par poche, 

réalisée en BELGIQUE par Albert HUSTIN sur un patient anémié par des hémorragies 

coliques de longue durée.



pays basque autrefois
PROFESSEUR ALBERT HUSTIN 1914



Au PAYS BASQUE, le 16 octobre 1914 a eu lieu, à l'Hôpital de BIARRITZ, la première 

transfusion sanguine directe de la première Guerre Mondiale : Isidore COLAS, un soldat 

breton (né à BANNALEC) en convalescence à la suite d'une blessure à la jambe, sauve par le 

don de son sang le Caporal Henri LEGRAIN (origine de LAON dans l'Aisne) du 45ème 

d'Infanterie, arrivé exsangue du Front.

Leurs sangs devaient être compatibles puisque l'opération réussit.

"Je le vis peu à peu se recolore et renaître à la vie" expliqua un des médecins.





pays basque autrefois
LES SOLDATS COLAS ET LEGRAIN BIARRITZ 1914



C'est le professeur Emile JEANBRAU de la Faculté de MONTPELLIER, affecté à l'Hôpital 

bénévole N° 95 bis de BIARRITZ (aussi nommé Formation Poliakoff) au Grand Hôtel qui 

dirigea cet acte médical historique.

Cela se passa dans le service du Docteur Philippe de LOSTALOT-BACHOUE.



pays basque autrefois
PROFESSEUR EMILE JEANBRAU


A la fin de 1914, 44 transfusions avaient été pratiquées en FRANCE selon ce procédé, avec des

résultats intéressants, malgré la méconnaissance complète des groupes sanguins.


Les transfusions de sang sont faites jusqu'alors de bras en bras (transfusion sanguine directe).

Cette méthode de transfusion fut mise au point en 1898 par CRILLE.

Elle consiste à relier une artère du donneur à une veine du malade, soit par une canule, soit 

par une suture qui entraînait pour le donneur la perte définitive de son artère radiale.



Pour la petite histoire, les deux héros malgré eux de cette première transfusion moururent l'un  

Henri LEGRAIN en 1987 (à 98 ans) et l'autre Isidore COLAS en 1974.



(Source : http://la-gazette-de-daniele.over-blog.com/)





Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, à ma page Facebook et à ma chaîne Youtube, c'est gratuit !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire