jeudi 12 janvier 2017

LES PREMIERS AVIONS A ANGLET AU PAYS BASQUE EN LABOURD EN 1911


LES PREMIERS AVIONS DECOLLERENT D'ANGLET EN 1911.


Les débuts de l'aviation au Pays Basque Nord se firent depuis les terrains de la Chambre d'Amour et de Blancpignon.


On a vu dans un article précédent que des aviateurs, comme Maurice TABUTEAU, venaient faire des meeting aériens à BAYONNE ou ST SEBASTIEN (DONOSTI) en 1910.



pays basque d antan
MAURICE TABUTEAU 1911


Mais des aviateurs décollèrent aussi d'ANGLET, en 1911, depuis les terrains de la Chambre d'Amour et de Blancpignon.

Ils allaient vers des destinations comme BILBAO, SANTANDER, BORDEAUX ou PARIS.


A ANGLET, au terrain de la Chambre d'Amour, les pilotes avaient une piste d'envol avec 3,5 km de visibilité devant eux, sans aucun obstacle gênant, hormis les dunes situées à l'Est de la piste.






pays basque d antan
AERODROME CHAMBRE D AMOUR ANGELT PAYS BASQUE 1911












Heureusement que les avions de l'époque étaient très légers, manoeuvrables et à faible charge ailaire.


Ils pouvaient se contenter de petits terrains carrés pour décoller face au vent.


De plus, le sol était à peu près plat, permettant aux roues de ces drôles de machines de ne pas s'enfoncer.


Un des spectateurs assidus était Georges GUYNEMER, futur as aviateur pendant la première Guerre Mondiale.


Quand la guerre éclate, le terrrain de la Chambre d'Amour est utilisé comme escale par les'aviateurs de l'Ecole de PAU.


pays basque d antan
ECOLE D AVIATION DE PAU 1911





pays basque d antan
ECOLE D AVIATION PAU 1911


Un jour, au-dessus de l'aérodrome, le moteur d'un avion connaît quelques soucis et a des ratés. Il perd de l'altitude. Avec difficultés, il arrive néanmoins à se poser.


Georges GUYNEMER est fasciné et suit l'avion. C'est décidé, il sera aviateur...


pays basque d antan
GEORGES GUYNEMER 1914

Voilà comme se décide parfois des vocations.


Dès le 22 novembre 1914, il se rend à l'Ecole de PAU.


Trois ans plus tard, il est le célèbre capitaine de l'escadrille des Cigognes et compte à son actif 53 victoires. 



pays basque d antan
GEORGES GUYNEMER 1914


Quand la paix revient, la Société Anonyme des Transports Aéronautiques (STASO), financée en grande partie par les casinos de BIARRITZ, propose des vols à la demande pour leur clientèle et espère instaurer une ligne régulière vers BORDEAUX et BILBAO.


Pendant l'été 1919, une centaine de passagers embarquent à la Chambre d'Amour.


Ce sont des débuts prometteurs mais, faute de financement, la STASO s'éteint.


Elle renaît de ses cendres en 1920 sous le nom de Compagnie Franco-Bilbaïne de Transports Aéronautiques.


pays basque d antan
AFFICHE COMPAGNIE FRANCO BILBAINE 1920



Son ambition est d'établir des liaisons régulières vers BORDEAUX et même SANTANDER et LISBONNE, sans oublier des vols touristiques le long de la côte.

Des vols sont aussi assurés en hydravions provenant des surplus militaires.



euskal herria lehen
HYDROBASE ANGLET PAYS BASQUE 1920


C'est un véritable exploit compte tenu de l'état de ces appareils. 


Ils ne décollent pas de la Chambre d'Amour mais de l'hydrobase de Blancpignon.


En effet, sur les bords de l'Adour, un centre d'aviation militaire était opérationnel dès 1917,


Une quinzaine d'appareils volent pour la Compagnie Franco-Bilbaïne.


euskal herria lehen
HYDRAVION ANGLET 1920


Rudimentaires mais bien adaptés au transfert de fret et de courrier, ils sont de plus inconfortables.


Nul doute que la recherche de sensations fortes l'emporte sur l'attrait touristique pour les passagers.


Fin 1921, la Compagnie lâchée par ses actionnaires dépose le bilan,


L'année suivante, les négociations entamées dès 1919 avec la famille ETCHECOPAR sur l'acquisition des terrains de Parme aboutissent.


L'aérodrome de la Chambre d'Amour et l'hydrobase de Blancpignon ferment.


Malgré de timides débuts, Parme ne tarde pas à "prendre son envol".


En avril 1918, LATECOERE ouvre une ligne saisonnière PARIS-BORDEAUX-BIARRITZ, plus tard prolongée jusqu'à MADRID.


Le rêve de 1908 se réalise.



(Source : www.anglet.fr)




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux mille autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, à la page Facebook et à la chaîne Youtube, c'est gratuit !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire