lundi 19 mars 2018

L'ORFÉON DONOSTIARRA DEPUIS 1897 À SAINT-SÉBASTIEN (DONOSTIA) EN GUIPUZCOA AU PAYS BASQUE

L'ORFÉON DONOSTIARRA DEPUIS 1897.


Plus de 100 oeuvres symphoniques de chorale ont été jouées par cet ensemble vocal, de renommée et de niveau mondial, en plus de 121 ans d'existence.

pais vasco 1896
FÊTES  MONDRAGON GUIPUZCOA 7 JUILLET 1896
PAYS BASQUE D'ANTAN


C'est en juin 1896 que commence l'histoire de cette institution chorale, de renommée mondiale 

(aujourd'hui), composée de chanteurs non professionnels et qui a connu 4 directeurs 

seulement, en 121 ans.


En effet, en 1886, vingt chanteurs de la Société Chorale, fondée par Norberto Luzuriaga y 

Onate, vont se rendre en train, puis en diligence,  à Mondragon, en Guipuzcoa, où se déroule 

un Concours de l'Agriculture et de l'Elevage, dans lequel il y a un Festival de l'Euskara (langue 

Basque).

Ils ont préparé un premier répertoire pour y chanter.


Mais, ce n'est que le 21 janvier 1897, que sera constitué officiellement et légalement, à Saint-

Sébastien (Guipuzcoa), ce groupe vocal : l'Orféon Donostiarra, ayant comme leitmotiv, celui de 

"conserver et diffuser la chanson Basque".


Au cours des cinq premières années du groupe, composé à ses débuts exclusivement d'hommes, 

son répertoire est limité, avec par exemple Jota Navarra de Apolinar Brull Ayerra, Le Danube 

Bleu de Johann Strauss, Oh, Pepita de Werner Müller et le populaire Boga, Boga de Jésus 

Guridi Bidaola.

Pendant cette période, le choeur a une intense activité, en donnant une vingtaine de spectacles 

et se réunissant très souvent (96 réunions exécutives et 29 assemblées).



En 1902, Secundino Esnaola Berrondo devient le premier Directeur de l'Orféon qui 

participe à de nombreux concours choraux et remportent de nombreuses récompenses :

  • 1903 : Premier Prix d'Honneur de Royan

  • 1905 : Premier prix du Concours d'Honneur de Bilbao

  • 1906 : Grand Prix d'Honneur de Paris.

pais vasco antes
SECUNDINO ESNAOLA ORFEON DONOSTIARRA
PAYS BASQUE D'ANTAN

En 1909, le maître Esnaola prend une décision capitale pour l'avenir de l'Orféon Donostiarra

en décidant l'intégration de femmes dans le groupe et en transformant de fait le choeur 

d'hommes en choeur mixte. 

Cela permettait l'accession dans le monde symphonique-choral.


pais vasco 1904
ORFEON DONOSTIARRA 1904
PAYS BASQUE D'ANTAN

C'est la première fois que les habitants de Saint-Sébastien peuvent entendre des femmes 

chanter, dans l'Orféon, en registre soprano, à la place des enfants qui chantaient auparavant.

Le succès du choeur est retentissant.


Pendant les 20 ans de la direction de ce choeur par le maître Esnaola, de superbes 

concerts vocaux seront donnés à Saint-Sébastien, mais aussi à Madrid, ainsi qu'au Portugal.



A partir de 1929 et jusqu'en 1968, le maître Esnaola laisse la place de Directeur à Juan 

Gorostidi Garmendia.


pais vasco antes
JUAN GOROSTIDI GARMENDIA ORFEON DONOSTIARRA
COLL MARIN
PAYS BASQUE DANTAN

Sous sa direction, la chorale intervient dans de grands festivals internationaux en Europe et est 

influencée par de grands directeurs nationaux et internationaux.

Le répertoire de l'Orféon s'agrandit alors au champ de la Zarzuela et de l'Opéra.


pais vasco 1932
ORFEON DONOSTIARRA 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN

Pendant cette période, le choeur gagne, entre autres, les récompenses suivantes :

  • 1932 : Médaille d'Or de la ville de Saint-Sébastien

  • 1940 : Médaille d'Or du Syndicat National du Salon

  • 1942 : Croix d'Alphonse X Le Sage

  • 1947 : Médaille d'Or de la Ville de Madrid

  • 1951 : Médaille de la Ville de Saragosse

  • 1951 : Médaille d'Argent de la Ville de Bordeaux

  • 1966 : Cravate en Or de l'Ordre d'Isabelle la Catholique

PAIS VASCO 1941
ORFEON DONOSTIARRA 1941
PAYS BASQUE D'ANTAN

Parmi les nombreuses représentations au cours de ces trente-neuf années ininterrompues, on 

peut noter deux célèbres concerts a cappella dirigés par Gorostidi ainsi que des concerts 

symphoniques-choraux, comprenant, entre autres:

  • Grand Messe des Morts d'Hector Berlioz, dans la cathédrale de Bordeaux, sous la 
direction de Charles Munch, en 1951.

  • Concert Polyphonique, au sanctuaire de Saint Ignace de Loyola, à Azpeitia, en 
Guipuzcoa, dirigé par Léopold Stokowsky.

  • Ein Deutsches Requiem de Johannes Brahms, à Paris, au Théâtre des Champs Elysées, 
sous la direction d'Ataulfo Argenta, en 1957.

  • La Atlantida de Manuel de Falla, à Edimbourg, sous la direction d'Igor Markevitc, avec 
le London Symphony Orchestra, en 1962.


Après la mort de Juan Gorostidi, le 14 août 1968, la direction de l'Orféon est reprise par 

Antxon Ayestaran, précédemment directeur adjoint et ancien ténor de la chorale.

pais vasco antes
ANTXON AYESTARAN ORFEON DONOSTIARRA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Il continuera jusqu'en 1986,  il décédera tragiquement en décembre , le travail de ses 

prédécesseurs et poursuivra l'amélioration du niveau artistique de son choeur.

Sous sa direction, les tournées internationales de l'Orféon se multiplient et verront le jour une 

chorale pour les enfants et une école de chant.

Un atelier de musique porte aujourd'hui son nom.


Pendant cette période, le choeur assoie sa renommée internationale et remporte encore de 

nombreuses récompenses, entre autres :

  • 1975 : Médaille d'Or des Beaux-Arts du Ministère de l'Académie de l'Education et des 
Sciences

  • 1983 : Médaille d'Honneur de l'Académie des Beaux-Arts de San Fernando, à Madrid

  • 1984 : Prix "Prince des Asturies des Arts"

  • 1984 : Médaille de la Ville de Toulouse

  • 1985 : Médaille d'Or du Guipuzcoa

Sous la direction d'Ayestaran, l'Orféon collabora avec les plus grands orchestres 

symphoniques, en Espagne, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (en 1980), en Israël (1982) 

et en Urss (1986).

Il prépara avec amour son choeur pour le répertoire polyphonique et pour le répertoire 

populaire Basque des Guridi, Olaizoka, Bastida ou Larrauri.


Pendant 18 ans, on peut citer les principales représentations suivantes :

  • Carmina Burana de Carl Orff, à Berlin par l'Orchestre Philharmonique, sous la direction 
de Frühbeck de Burgos, en 1973.

  • Requiem de Verdi, à Londres, au Royal Festival Hall, par le Royal Philharmonic 
Orchestra, encore sous la direction de Frühbeck de Burgos, en 1980.

  • Parsifal de Wagner (Richard), à Barcelone, sous la direction de Franz Paul Decker, en 
1981.



C'est José Antonio Sainz Alfaro (ancien baryton du choeur) qui prendra ensuite la direction de 

l'Orféon Donostiarra, en 1987, et qui jusqu'à nos jours, depuis 31 ans, poursuit le travail 

de ses prédécesseurs.


pais vasco antes
JOSE ANTONIO SAINZ ALFARO ORFEON DEONOSTIARRA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Etant dans une période (après 1980) que, volontairement, je ne souhaite pas aborder dans mon 

blog, je termine là  mon article, et vous laisse faire vos propres recherches sur internet sur ce 

choeur fabuleux, si cela vous intéresse...

(Source : http://www.orfeondonostiarra.org/es)








Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1006ème article.


Plus de mille quatre cents autres articles vous attendent dans mon blog :




https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!