jeudi 8 juin 2017

LES BERGERS BASQUES EN AMERIQUE DU NORD


LES BERGERS BASQUES EN AMERIQUE.

Le gros de l'immigration Basque en Amérique eut lieu durant la ruée vers l'or en Californie vers 1849.

A cette époque, la Californie était un désert humain et "ne valait pas un dollar" selon un 

envoyé du gouvernement de Boston.

Des Basques déjà établis comme bergers dans la Pampa d'Amérique du Sud, se joignirent aux 

rangs des chercheurs d'or.

La plupart d'entre eux ne trouvant pas d'or, tournèrent leur attention vers le bétail, vers leur 

métier d'origine et recommencèrent à être bergers.

La demande de laine et de viande était  intense vu que les chercheurs d'or arrivaient démunis 

de tout.

Vers 1870, les premiers bergers basques avaient augmenté leurs opérations dans l'élevage du 

mouton et ouvert ainsi de vastes territoires pour nourrir leurs bêtes, en Californie méridionale, 

près des montagnes Rocheuses, en passant par la Sierra Nevada et le plateau de Columbia.

pays basque avant
BERGER BASQUE DANS LE NEVADA

Mais quel dur métier, avec ces déserts sans fin et arides.

Le soleil cramait et le froid y gelait.

Et les montagnes! les énormes, les monstrueuses sierras!

Leur fraîcheur faisait oublier parfois leur solitude; mais aussi, parfois leurs gorges, leur sol 

bouleversé, rocailleux, aride, en font des monstres terrifiants.

Le berger était souvent accompagné d'un bourricot qui lui portait toutes ses provisions et sa 

maison.

Entouré de trois ou quatre chiens, il s'enfonçait seul à des semaines, à des mois de marche de 

toute habitation.


pays basque autrefois
BERGER BASQUE AUX USA

Il voyait un ravitailleur tous les quinze jours ou tous les mois s'il était berger pour d'autres; 

mais s'il était son propre patron, il passait des mois sans voir d'humain.

Ses provisions consistaient en farine, lard et haricots.

Il lui fallait veiller et lutter contre le terrible lion de montagne, le coyote, le chat sauvage ou 

lynx, les ours; quand il n'avait pas affaire à des Indiens!

On devine comment dans ces conditions le moindre accident devenait fatal pour lui.

Combien ont disparu tragiquement sans aucun témoin!

pays basque avant
BERGER BASQUE AUX USA



pays basque autrefois
BERGER BASQUE AUX USA

C'est vrai que le berger pouvait aller à peu près où il voulait.

Chacun avait autant de droit qu'un autre aux pâturages des déserts et des montagnes; il ne 

s'agissait que de savoir en profiter.

Or, le berger basque n'avait pas de besoin de longues années pour savoir où se trouvaient les 

meilleurs pâturages; et chacun étant au courant de la situation  des désordres devaient être

inévitables.

Certains bergers étaient fameux pour leur habileté de faire semblant d'aller autre part et puis, 

au dernier moment d'atteindre, à marches forcées, les pâturages convoitées par plusieurs.

Hélas, cela finissait souvent à coups de fusils et les balles étaient bien dirigées!

A partir de 1900, 1910, 1920, le territoire du Far-West fut distribué en "Homesteads"

(propriétés).

Aux ranchs ainsi formés furent dévolus les droits de pacage des déserts et de la Sierra.

De ce moment la conquête pacifique des bergers basques perdit de son ampleur; maintenant il 

fallait louer le territoire pour avancer.

Etre berger était un métier dénigré dans l'Ouest américain et la plupart des hommes basques 

ont considéré leur vie d'isolement dans un paysage dur et souvent hostile seulement comme un 

séjour provisoire à la différence des autres immigrants.

pays basque avant
BERGER BASQUE AUX USA

Dans un tel contexte les barrières à la création de la vie de famille et à l'assimilation 

s'érigeaient.

Par conséquent, les Basques, probablement plus que n'importe quel autre groupe immigré 

dans l'histoire américaine, ont maintenu une sensibilité importante à leur patrie.

Ils ont regardé leur séjour comme un genre de purgatoire afin d'acquérir un magot avant de 

retourner au Pays Basque Nord ou Sud.

Les Basques étaient des avant-gardistes dans le développement du modèle de la transhumance, 

qui caractérise toujours l'élevage des moutons dans les grandes parties de l'Ouest Américain.

Tandis que plusieurs des bergers basques continuaient de retourner en Europe, des Basques 

ont commencé à considérer une implantation permanente et cherché à acheter des ranchs afin 

de continuer à les exploiter.

pays basque autrefois
BERGER BASQUE AUX USA

Un nombre de plus en plus important a obtenu la citoyenneté des Usa, et les voyages vers  la 

patrie ont commencé à prendre la forme de visites provisoires, souvent par le but primaire de 

trouver une épouse puis de retourner avec elle en Amérique.

On les appelait péjorativement les Amerikanoak (les Américians) au Pays Basque, parce qu'ils 

avaient de l'argent et étaient souvent jalousés.

pays basque avant
BERGER BASQUE AUX USA

430 000 Basques du Nord et du Sud vont venir s'installer aux Etats-Unis entre 1900 et 1920.


Avec le temps, les Basques se sont établis dans des communautés liées entre elles telles que celle 

située à Jordan Valley, ville du Comté de Malheur construite par les Basques en 1915, dans 

l'Orégon, l'Idaho, et l'Elko ou le Winnemucca au Nevada.


Dans les années 1940, en partie à cause du manque de main d'oeuvre occasionné par la 

Seconde Guerre Mondiale, l'industrie du mouton vivait une grave crise.

Pour aider à remédier à cette situation, le Congrès Américain passa une série de lois "pour les 

bergers basques" qui vivaient en tant qu'étrangers illégaux.

De 1950 jusqu'au milieu des années 1970, le système a raisonnablement fonctionné, permettant 

à plusieurs milliers de Basques de venir séjourner aux Etats-Unis.

Cependant, un problème entre les propriétaires de ranch et les écologistes, limita le bétail dans 

les pâturages, ce qui rendit le salaire sans attrait.

On réduisit donc la demande des bergers basques en les redirigeant vers l'Amérique latine 

(Mexique, Pérou et Chili).


Vers le milieu des années 1970, il y avait moins de cent bergers basques dans tout l'Ouest 

Américain.

Après un siècle et demi, les Basques ont laissé leurs marques dans l'économie rurale de l'Ouest 

Américain.

Certains sont mêmes revenus au Pays Basque, comme Jon Andueza, réalisateur de cinéma et 

présentateur d'Euskal Telebista (la Télévision Basque), qui est né en Oregon.

D'autres sont devenus connus, comme John Garamendi, nommé par Bill Clinton pour être à la 

tête du secrétariat du Département de l'Intérieur des Usa, ou Robert Laxalt, Gouverneur du 

Nevada et conseiller du Président Ronald Reagan.

pays basque autrefois
JOHN GARAMENDI USA

pays basque avant
ROBERT LAXALT USA



(Source : Wikipédia et http://hedatuz.euskomedia.org/3044/1/08055058.pdf et https://lapurdum.revues.org/1340)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille huit cents  autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire