lundi 5 juin 2017

LA POSTE ET LE TELEPHONE A ITXASSOU EN LABOURD AU PAYS BASQUE AUTREFOIS


LA POSTE ET LE TELEPHONE A ITXASSOU (ITSASU) AU TRAVERS DES ÂGES.


La desserte postale d'Itxassou a été assurée par la Poste d'Ustaritz (Ustaritze en basque) dès 1835.


Ancien Postier (vous le savez, si vous me suivez régulièrement) , je découvre avec ce blog 

l'histoire des bureaux de Poste, du Téléphone et du Télégraphe, les fameux PTT, dans tout le 

Pays Basque.


Je vous ai parlé dans des articles précédents de la Poste à ST Jean de Luz (Labourd), Hendaye 

(Labourd) et de Banca (Basse-Navarre).

Je vous parle aujourd'hui de la Poste à Itxassou, en Labourd.

Les délibérations municipales ci-dessous retracent l'histoire de la Poste dans cette commune:


  • En 1847, le 24 janvier : "Le conseil municipal ne désire pas que la poste soit rattachée 
au service d'Espelette. Il considère que la commune communique davantage avec Cambo. 

L'administration des postes a décidé l'installation d'un bureau à Espelette."


  • En 1896, le 23 février : "le Maire explique qu'il a fait exécuter au mois de septembre 
dernier divers travaux à la maison destinée au facteur-receveur d'Itxassou. La dépense totale 

s'élève à 251,25 francs. Le conseil approuve la dépense faite et décide que cette somme sera 

inscrite au prochain budget pour être payée au sieur Etchegoyen, qui l'a avancée."


pays basque autrefois
LA POSTE ITXASSOU PAYS BASQUE 1900


  • En 1903, le 22 novembre : "Le Maire donne connaissance d'une lettre du sous-préfet en 
date du 28 septembre et d'une formule de déclaration contenant les conditions à remplir pour 

la création d'un bureau télégraphique."


  • En 1906, le 16 décembre : "La Chambre de Commerce de Bayonne s'engage à avancer 
toute la somme nécessaire à la création du réseau téléphonique à la condition que la commune 

lui paie les intérêts au taux de 3% jusqu'à amortissement de la dette."


  • En 1907 : "Le Maire fait savoir que la gérance du service téléphonique ne constituant 
pas une charge d'emploi pour le facteur, la commune doit prendre à sa charge la rétribution 

supplémentaire à allouer au facteur, une somme de 100 francs annuelle."


  • En 1908, le 23 mai : "Il n'y a pas de boîte à lettres dans les quartiers de la Place, Laxia 
et Errobi. Le conseil décide la création de boîtes à lettres dans ces quartiers et prie M. Le 

Directeur des postes de bien vouloir assurer la levée de ces boîtes."


  • En 1909, le 18 juillet : "Le bureau des postes n'est ouvert au public que pendant six 
heures par jour, le matin de 7h à 10h et le soir de 16h à 19h. Espelette, dont la population est 

inférieure de deux cents personnes, et dotée d'une recette des postes. Le bureau des postes 

d'Itxassou dessert Louhossoa, dont la population est de 566 habitants. Depuis quelque temps, il 

n'y a plus qu'une seule distribution dans une partie importante de l'agglomération de la 

commune (quartier de la gare). Il n'y a qu'une boîte aux lettres au bureau des postes. Le 

conseil municipal demande que le bureau des postes soit converti en recette, et qu'il y ait deux 

distributions par jour dans toute l'agglomération de la commune. Que l'on procède dans le 

plus bref délai à l'installation de 3 boîtes à lettres dans les trois quartiers de la Place, Laxia et 

de la gare. La commune s'engage à subvenir aux frais d'achat, d'installation et d'entretien de 

ces 3 boîtes qui seront placées la première à la mairie, la seconde à la maison d'Indianonia, 

quartier de Laxia et la troisième à la maison Oyhamburua, quartier de la gare."


  • En 1912, le 20 novembre : "La conversion en recette simple des postes et télégraphes 
(bureau de 5ème classe) de l'établissement de facteur-receveur de la commune a été autorisée 

par décret du sous-secrétaire d'Etat des postes. La commune fournira pendant 18 ans les 

locaux que l'administration jugera nécessaires au fonctionnement du service et du logement du 

titulaire, elle supportera les frais d'achat et d'entretien d'un indicateur système Thiery."


  • En 1919, le 2 novembre : "il est décidé que le bureau de poste restera fermé le dimanche 
et que toute la distribution sera supprimée ce jour-là."


  • En 1922, le 2 juillet : "Mme Daranatz a loué à la commune par bail du 1er janvier 1913 
une partie de la maison Curutxaldia pour servir de bureau de poste et de logement du receveur 

moyennant la somme de 500 francs par an. Les loyers ayant triplé depuis 1913, le conseil 

décide d'inscrire au budget primitif de 1923 un crédit de 600 francs pour location de la poste et 

d'accorder pour 1922 une indemnité de 100 francs à Mme Daranatz."


  • En 1922, le 7 novembre : "Une boîte aux lettres sera installée à la gare d'Itxassou."

  • En 1938, le 9 juillet : "M.Larronde, au nom du quartier de Laxia, demande une cabine 
téléphonique publique. La proposition est acceptée."


  • En 1951, le 2 décembre : "M. Bienabe dénonce le bail de location des locaux occupés 
par le bureau de poste à partir du 31 janvier 1952. Le Directeur des PTT demande de 

rechercher une maison pouvant recevoir ces services sous peine de fermeture. Le Maire 

envisage de proposer un terrain pour y élever une construction neuve sous réserve d'une 

participation de l'Etat."


  • En 1952, le 23 septembre : "Itxassou est un bureau de 6ème classe et en 1954, un 
bureau de 4ème classe de rang 825."


  • En 1959, le 25 octobre : "Le Maire donne lecture d'une lettre de l'administration des 
PTT demandant à la commune de désigner un porteur de télégrammes. Ce service avait été 

organisé par la municipalité précédente comprenant une participation de la commune et des 

destinataires des télégrammes. Sa rémunération consistait en une cotisation réglée par les 

destinataires suivant la distance de la porte, à laquelle s'ajoutait un traitement, dérisoire, 

alloué par l'administration des PTT. Celle-ci a jugé ce procédé irrégulier et elle a décidé la 

suppression de ce service. La commune cherche une personne acceptant cette charge 

moyennant la rétribution offerte par les PTT."


  • En 1970 : "Création de deux postes téléphoniques d'abonnement public, l'un maison 
Oyhenartia et l'autre maison Esteberria. La population devra apporter son aide en main-

d'oeuvre."


  • En 1972 : "La population du quartier Berandotz demande de procéder à l'installation 
d'une cabine téléphonique. Elle pourrait être installée chez M. Saint-Pierre, maison 

Oyhenartia."


pays basque avant
PTT ITXASSOU PAYS BASQUE




PAYS BASQUE AVANT
LA POSTE ITXASSOU PAYS BASQUE


 (Source : Itxassou -Itsasu de Jakintza)



Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille neuf cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire