dimanche 4 juin 2017

LA FÊTE-DIEU AU PAYS BASQUE NORD


BESTA BERRI, LA FÊTE-DIEU AU PAYS BASQUE NORD.

La Fête-Dieu est une cérémonie religieuse catholique et anglicane instituée le 8 septembre 1264 par le pape Urbain IV et qui s'étend à toute la chrétienté en 1311.


La Fête-Dieu, appelée aussi Fête du Saint-Sacrement, est célébrée le jeudi qui suit la Trinité, 

c'est-à-dire soixante jours après Pâques, dans de nombreux pays catholiques.

Les Basques la nomment Besta Berri, c'est-à-dire "Nouvelle-Fête".

Le pape Urbain IV écrit d'ailleurs dans sa bulle "Officium Novae Solemnatis", ce qui signifie 

en latin "l'Office de la Nouvelle Fête".

La particularité au Pays Basque est l'introduction de la danse pendant la cérémonie et par la 

suite de personnages et d'objets inspirés du monde militaire.

La Fête-Dieu est encore célébrée avec ferveur, avec procession,  au Pays Basque Nord, en 

particulier en Basse-Navarre, dans des villages comme Hélette, Iholdy, Armendarits ou 

Itxassou, Mendionde, Macaye, Louhossoa, Hendaye (autrefois), Sare (autrefois) en Labourd 

(liste non exhaustive).


pays basque avant
FETE-DIEU HELETTE PAYS BASQUE 1900





pays basque avant
FETE-DIEU HELETTE PAYS BASQUE 1900




pays basque avant
FETE-DIEU HELETTE PAYS BASQUE 1900





pays basque avant
FETE-DIEU HELETTE PAYS BASQUE 1900



pays basque autrefois
FETE-DIEU IHOLDY PAYS BASQUE



pays basque avant
FETE-DIEU IHOLDY BASQUE





pays basque autrefois
FETE-DIEU IHOLDY PAYS BASQUE




pays basque avant
FETE-DIEU IHOLDY PAYS BASQUE


pays basque autrefois
FETE-DIEU MENDIONDE PAYS BASQUE


pays basque avant
FETE-DIEU ITXASSOU PAYS BASQUE


pays basque 1900
FETE-DIEU HENDAYE PAYS BASQUE


pays basque 1900
FETE-DIEU SARE PAYS BASQUE

De nombreux personnages interviennent lors de la Fête-Dieu :

  • Le Suisse : il est en culotte rouge. Il apparaît au cours du 19ème siècle et il entre dans 
toutes les églises de France.
  • Les sapeurs ou "Zapurrak", coiffés de hauts bonnets à poils et portant une hache en 
bois peint, existaient avant Napoléon 1er
  • Les Hallebardiers (lanciers) ou "Alabardariak" sont antérieurs à l'invention du fusil.

  • Les Coqs ou "Oilarrak"

  • Les Sergents ou "Sarjentak"

  • Le Tambour-Major ou "Makilari"
  • Les Porteurs de bannières ou "Banderariak"
  • Les soldats armés selon leur rang de fusil
  • Les voltigeurs

Cela en fait du monde qui emmène la marche jusque dans l'église, au pas lent, avançant de six 

pas et reculant de quatre.

La journée de Besta Berri se compose d'une messe solennelle, suivie d'une procession, souvent 

avec la garde Napoléonienne et de sauts basques.

Le cérémonial s'organise autour des danses qui rythment chaque étape du défilé.

Celui-ci d'inspiration militaire est orchestré par des jeunes hommes.

Leurs uniformes et leurs couleurs verte, rouge et blanche varient selon leur position 

à l'intérieur du cortège.

Le nombre de figurants varie également en fonction des régions.

Des détonations ont aussi par le passé ponctué la fête.

On lit, par exemple,  dans les registres municipaux d'Hasparren (Labourd) de 1668 à 1678 "Frais 

d'achat de poudre pour le jour de la Fête-Dieu".

Au Pays Basque Sud, la tradition est moins vivace mais existe encore à Ognate (Onati en basque) 

(Guipuzcoa), où on continue à glorifier le protocole des processions religieuses .

(Source : Wikipédia et http://www.eke.eus et http://www.montagne-paysbasque.com/fr/

actualite/la-fete-dieu-en-basse-navarre)




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille neuf cents  autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire