mardi 6 juin 2017

ETABLISSEMENTS DE BAINS ET CASINOS A ST JEAN DE LUZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE AUTREFOIS


LES ETABLISSEMENTS DE BAINS ET CASINOS DE SAINT JEAN DE LUZ (DONIBANE LOHIZUNE).

Dès 1854, Napoléon III et l'Impérarice Eugénie "lancèrent" la Côte Basque et la mode des bains de mer.

Sur la plage, des toiles de tente furent d'abord louées à des prix modiques puis remplacées en 

1843 par un établissement de bains en bois à l'emplacement de l'actuelle Résidence du Golf.

pays basque 1900
VUE PRISE DE L ETABLISSEMENT DE BAINS ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN

Un édifice en maçonnerie devait vite le remplacer; il contenait des cabines de bains chauds 

avec baignoires en marbre et des baraques en bois peintes de couleurs vives donnaient asile aux 

baigneurs. Il était desservi par un omnibus aux vastes flancs et à l'allure pacifique qui y 

transportait les baigneurs depuis la gare du chemin de fer, inaugurée en 1864, pour la modique 

somme de 5 centimes.



pays basque 1900
VILLAS BD THIERS ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque 1900
BOULEVARD THIERS ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


pays basque 1900
BOULEVARD THIERS ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN

Voici comment, en 1857 se déroulait la cérémonie des bains, d'après Jean François Samazeuilh, 

avocat, érudit et grand voyageur :

"Sur la terrasse placée au-devant de cet édifice, on a construit deux pavillons d'attente, d'où l'on jouit d'un tableau ravissant. Sur le premier plan se prolonge parallèlement au rivage, la ligne des cabines mobiles, indépendantes les unes des autres, de bois peint et recouvertes de coutil bleu et blanc, où les baigneurs font et quittent leur toilette de mer; au-delà; ces mêmes baigneurs se signent, hésitent bien à tort, car nuls autres bains n'offrent plus de sécurité, avancent un pied, se hasardent enfin et se font rouler par les vagues, tandis que les plus hardis s'aventurent au loin." 


Il y avait en 1856 quatre hôtels et 80 maisons garnies offrant leurs appartements aux voyageurs.


Très bientôt, le boulevard Thiers qui était bordé par les dunes de sable d'Aïce Errota va se 

construire et en 1880 l'architecte Henri Tétard est chargé de l'édification au grand casino.







pays basque 1900
CASINO ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque 1900
CASINO ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN




pays basque 1900
CASINO ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN

Cet édifice important dont seule subsiste aujourd'hui la villa "Eguskitza" qui représente le 

tiers environ de l'immeuble a un étonnant style mi-chalet suisse, mi-mauresque.


Ses luxueux jardins sont importants et s'étendent de la villa "Les Roses" à la rue de Belzunce; 

il sera scindé bientôt en trois villas qui laisseront enfin leur place aux résidences "Arbelaitz" et 

"Ichola".


Dès 1886, la ville avait vendu les terrains sablonneux compris entre la rue St Jacques et 

l'Etablissement des bains pour la somme de 19 000 francs. 

Il était prévu la construction d'au moins dix maisons!


Le petit casino, quant à lui, est édifié en 1881 à l'emplacement actuel de la résidence des "Trois 

Couronnes" et de nombreuses soirées élégantes y ont lieu.


Il devient hôpital militaire pendant la première Guerre Mondiale et de nombreuses Luziennes 

y sont embauchées comme infirmières bénévoles; il est enfin démoli en 1954.

C'est également en 1881, que la ville va pourvoir au remplacement du premier établissement 

de bains abîmé par la mer; 80 mètres de long, 9 mètres de large, cet établissement est construit 

sur la plage à l'emplacement actuel des sous-sols du casino actuel, tandis qu'en retrait sur 

l'actuelle place de la Pergola, des bains de mer chauds et d'hydrothérapie complètent 

l'ensemble accueillant jusqu'à 25 000 visiteurs dès la première année (bains d'algue 3,75 

francs).

Sur la terrasse de cet établissement, on édifiera un ensemble de bâtiments légers et une 

"Pergola" aux poutrelles d'acier qui deviendra un célèbre dancing.

Rénové en 1910, une demande d'autorisation de "jeux de hasard" sera présentée en 1907;


pays basque 1900
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN




pays basque 1900
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN




pays basque 1900
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque 1900
DANCING "LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


Enfin, en 1911, MM. Leblanc et Deval passent avec la ville de St Jean de Luz diverses 

conventions ayant trait à la reconstruction de l'établissement des Bains.

Il est stipulé que cet établissement devra être rendu à la Ville 50 ans après la date de son 

ouverture.


En 1927, les architectes Marcel et Mallet-Stevens sont chargés de la construction de l'ensemble 

de la "Pergola".

Il comprend l'hôtel "Atlantic", le casino, les boutiques et le cinéma.

Cet immeuble dont le modernisme est très critiqué dès sa construction, avait pourtant une 

certaine allure, Mallet-Stevens, son concepteur, étant un grand architecte.

Il sera malheureusement défiguré par des transformations et surélévations successives plus ou 

moins heureuses.

pays basque avant
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ 1927
PAYS BASQUE D'ANTAN




pays basque avant
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ 1927
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ 1927
PAYS BASQUE D'ANTAN




pays basque autrefois
"LA PERGOLA" ST JEAN DE LUZ 1927
PAYS BASQUE D'ANTAN

La Ville a pris ensuite possession de l'ancien établissement de bains , mais avec un procès avec 

l'ancien concessionnaire la Société Foncière Biarritz-Anglet.

Le futur donnera une nouvelle destination à cet établissement.



Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille six cents  autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire