dimanche 18 novembre 2018

L'HISTOIRE DU VIN D'IROULÉGUY - IRULEGI EN BASSE- NAVARRE AU PAYS BASQUE EN 1932 (deuxième partie)


LE VIN D'IROULÉGUY EN 1932.


Le vin d'Irouléguy est connu depuis l'Antiquité, d'abord par les Romains, puis par les moines de l'Abbaye de Roncevaux.


basse navarre autrefois
IROULEGUY
PAYS BASQUE D'ANTAN

Un document de 1397 décrit le vignoble du Vicomte d'Etxeberri d'Irouleguy, dont le vin était 

renommé et apprécié des notables Bayonnais.


Je vous ai parlé dans un article précédent de la première partie de l'histoire du vin d'Irouleguy, 

voici aujourd'hui, un autre article que rédigea, à ce sujet, René Cuzacq, dans La Gazette de 

Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque, dans son édition du 2 janvier 1933 :


"III — 

Il profitera en outre d'une maison attenante à celle du maître, située au village d’Irouléguy mais avec une entrée spéciale et écartée ; l’escalier principal est aussi réservé au maître ; il ne devra pas "charger les planchets", entendons les planchers, y mettre de l’eau, des sarments de vigne ou même des châtaignes "ayant leurs hérissons" (sic) ; "il n'y fera jamais monter son cochon" ; sur le plancher au-dessus du "logement", Narbaïts pourra mettre du grain, mais avec ménagement et en l’étendant le plus possible. Pour couper du bois ou réparer les instruments aratoires, il devra aller sur l’aire. Il est responsable des dégradations et de la casse des vitres. Un article supplémentaire lui impose même le don d’un loyer de 85 francs par an (oh ! les beaux louis d’or d’il y a cent ans !), et d’un agneau gras à Pâques, pour jouir, aussi longtemps qu’il le voudra, de l’une des grasses prairies sus-indiquées, celle attenante à la maison Etcheverria. 

irouleguy  autrefois
VIGNERONS IROULEGUY
PAYS BASQUE D'ANTAN

De son côté, vigneron expérimenté, Narbaïts s’occupera de 8 509 pieds de vigne avec le plus grand soin, notamment de la taille et de l'émondage ; il ne prendra, s’il doit se faire aider, que des personnes capables. Du premier novembre au premier mars, il pourra introduire dans les vignes les brebis pour y pacager, mais seulement les siennes ; mais jamais cochons, vaches ou chèvres n'y seront admis. Il sera tenu de transporter l’eau nécessaire pour nettoyer les grandes cuves et les pressoirs, et celle nécessaire pour faire la piquette et le soutirage des vins au printemps. 




Il transportera de même croisettes et piquets dans les vignes, ramassera les sarments "dans les parties plénières" des vignes, mais non ceux des pentes destinés à retenir les terres. Les vieux piquets restent réservés aux maîtres si les fagots de sarment seront communs entre eux. En revanche, le vigneron aura la jouissance d’une grande prairie, de la rentrée du regain au 20 novembre. Au moment de la vendange, Narbaïts veillera toutes les nuits avec le gardien qui y est alors établi. Il payera ses impôts particuliers. Il fermera et entretiendra les clôtures des vignes. Il jouira de toutes les châtaignes des fougeraies à lui concédées, sauf une charrette et demie, — 6 conques — de châtaignes, laissées au maître et par avance dépouillées de leurs "hérissons". Le partage des diverses prairies est réglé avec soin en cas de départ. Pour tout le travail des vignes, Narbaïts recevra 270 francs par an... et une barrique de vin d'Irouléguy. 


irouleguy avant
IROULEGUY
PAYS BASQUE D'ANTAN

Telles sont les curieuses conditions de la vie rurale aux vignes d’Irouléguy, il y a un siècle : elles n’avaient guère changé vers 1880 et peut-être même vers 1914. En échange d’une petite exploitation agricole, le vigneron travaillait aux vignes de son maître par une sorte d’association en nature. On était généralement vigneron de père en fils : et ainsi cette main-d'œuvre expérimentée, que l'on peut saisir sur le vif lors du pittoresque spectacle des vendanges, était l'un des facteurs de la gloire du plus célèbre des vins basques : le vin d’Irouléguy."




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1507ème article.


Plus de mille cinq cents autres articles vous attendent dans mon blog :



https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire