lundi 10 avril 2017

EQUIPE DE FOOTBALL D EUZKADI AU PAYS BASQUE DE 1937 A 1939

LA DIPLOMATIE DU BALLON ROND EN 1937.


En août 1937, le Gouvernement d'Euzkadi et son Président José Antonio Aguirre y Lecube décidèrent que même si la guerre avait été perdue, il fallait témoigner aux yeux du monde entier, de la dignité et de la vitalité du peuple Basque.

Le Président Aguirre déclara :

"Sur notre sol, nous avions terminé la guerre; mais ce n'était pas pour cela que notre esprit 

était mort, face au monde entier.

Nous voulûmes montrer à l'extérieur comme vibrait cette âme basque qui avait été sacrifiée 

sur l'autel du totalitarisme qui menaçait d'envahir toute l'humanité et nous organisâmes des 

journaux, des revues et des représentations théâtrales."


En même temps que furent créés le  Choeur et Ballets Basques Eresoinka, et le  

groupe d'enfants Elai Alai, il fut décidé aussi de créer une sélection Basque de football.


L'équipe de football Euzkadi fut mise en place en avril 1937 dans le double but de susciter à 

l'étranger un courant de sympathie pour la cause basque et recueillir des fonds pour les 

réfugiés.

L'ossature de l'équipe était formée par des joueurs de la prestigieuse équipe de l'Athletic de 

Bilbao, qui avait fait en 1930 et 1931 le doublé Coupe-Championnat d'Espagne et remporté 

aussi en 1934 et 1936 la Liga (Championnat d'Espagne).


Fratricide autant que religieux et politique, la Guerre Civile Espagnole touche toutes les strates 

de la société espagnole.

Jusqu'à son football, donc, qui, par bien des aspects, nourrit la propagande des deux camps.


En 1937, le drapeau républicain flotte au-dessus de la Biscaye et du Guipuzcoa, deux provinces 

d'Euskadi.

Si bien que le gouvernement local, disposant des meilleurs joueurs espagnols, décide d'envoyer 

une sélection régionale en tournée en Europe, puis en Amérique pour défendre l'image du Pays 

Basque.

De ce périple, aucun joueur ne reviendra en Espagne.

Européen puis mondial, le périple de la sélection d'Euskadi doit, à l'origine, se limiter à 

quelques matchs amicaux par-delà les Pyrénées.

Le premier match de cette tournée fut joué le lundi 26 avril 1937, au Parc des Princes à Paris; 

l'adversaire était le Racing de Paris, défait sur le score sans appel de 3 à 0.

Sinistre ironie de l'Histoire, le match se déroulait à l'instant même où des avions allemands, 

lourdement chargés de bombes, se dirigeaient vers Guernica pour y effectuer leur triste 

besogne.

Trois autres matches eurent lieu en France, à Marseille, au stade de Colombes et à Toulouse 

avant le départ pour la Tchécoslovaquie (Prague), la Pologne (matches à Katowice et Varsovie), 

l'Urss (matches à Moscou, Léningrad, Kiev, Minsk et Tbilissi).

Le plus souvent, les victoires furent basques (huit victoires pour un match nul) et cette tournée 

suscita un énorme intérêt parmi les différents publics; à Moscou, pour le match contre le 

Locomotiv écrasé 5 à 1, 90 000 spectateurs assistèrent à la rencontre.

pais vasco antes
EQUIPE DE FOOTBALL D EUSKADI 1937

C'est aussi à Moscou que les footballeurs Basques apprirent la nouvelle de la chute de Bilbao.

Le coup est rude, d'autant plus que le train de vie de la sélection, accueillie en héros et par une 

foule monstre dès son atterrissage, est en total décalage avec les événements qui martyrisent le 

Pays Basque.

Qu'importe pour le gouvernement Basque, délocalisé en France, qui presse les joueurs de 

poursuivre leur mission.

Le jeu chatoyant de la sélection d'Euskadi lui octroie une popularité infinie chez les amateurs 

russes de ballon rond qui, solidarité oblige, leur versent des sommes conséquentes.

Une générosité qui n'empêche en rien l'avancée massive des forces franquistes, toujours plus 

proches de Madrid et de la capitulation des républicains.


Pourtant, aucun des vingt et un membres de l'équipe ne décide de rentrer au Pays Basque pour 

retrouver leur famille respective, et la tournée continue en Scandinavie : Finlande, Norvège et 

Danemark.

De retour à Paris, et à l'occasion de l'anniversaire Manuel de la Sota, mythique Président de 

l'Athletic Bilbao, ils votent à l'unanimité, ou presque - seuls deux joueurs et le masseur 

rentrent en Espagne - le prolongement de ce voyage de l'autre côté de l'Atlantique et de 

renoncer à tout contrat qu'on pourrait leur proposer sur le Nouveau Continent.

C'est ainsi que le 10 octobre 1937 au matin, ils embarquent, sans billet de retour, depuis le port 

du Havre en direction de New York pour ensuite rallier le Mexique et sa capitale Mexico.


pais vasco antes
EQUIPE DE FOOTBALL D EUSKADI 1937

Sitôt débarquée en Amérique, la sélection Basque connaît ses premières galères.

Pas ses dernières, car après des matchs inauguraux à Cuba en 1938, et au Mexique, elle reçoit 

l'interdiction de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association)d'aller poursuivre 

ses représentations en Argentine pour y affronter les clubs de Boca et River.

En effet, l'organisme international reconnaît quelques jours plus tôt la Fédération franquiste 

comme la seule Fédération espagnole compétente.


Néanmoins, les prestations de la sélection d'Euskadi sont si appréciées que l'équipe reçut - fait 

extraordinaire et unique - l'offre de participer au championnat du Mexique pour la saison 

1938-1939, au même titre que les équipes mexicaines de cette ligue.

Baptisé Club Deportivo Euzkadi, il remporte tout sur son passage, à l'exception du duel 

espagnol contre le Club de Futbol Asturias, fondé par des réfugiés asturiens et champion du 

Mexique.

pais vasco antes
EQUIPE DE FOOTBALL D EUZKADI 1939



Finalement, lorsqu'en 1939, la guerre civile espagnole s'achève, la majorité des membres de 

cette sélection, qui reçoivent chacun 10 000 pesetas, décident de rester sur le continent 

américain pour évoluer dans des clubs argentins et mexicains.


Trois exceptions, Iraragorri, Zubieta et Langara, rentrent tout de même au pays, mais n'y 

retrouvent que ruines et désolation.


La guerre a privé le football Basque de l'une de ses plus grandes générations, 


 (Source : Exil et solidarité La Ligue Internationale des Amis des Basques de Jean-Claude Larronde aux éditions Bidasoa et http://www.sofoot.com)

                                   





Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de deux cent quatre vingt dix autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire