vendredi 21 avril 2017

LE LABORATOIRE HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE AUTREFOIS


DES 1929, ON ESSAYA UNE ENERGIE RENOUVELABLE A BIARRITZ.


A compter de 1929, l'ingénieur Paul Grasset essaya d'exploiter l'énergie des vagues à Biarritz pour produire de l'électricité à moindre coût.


C'est non loin du phare de Biarritz, sur la face nord-ouest du cap Saint Martin que l'ingénieur 

civil Paul Grasset  eut l'idée d'utiliser les assauts de l'océan pour fournir "une énergie illimitée, 

nuit et jour, sans utilisation de combustible".

Pour ce faire, il déposa un brevet pour son invention de "bélier-siphon maritime à chambre 

barométrique" et fit construire une usine hydrodynamique captant l'énergie oscillatoire de 

l'océan.


pays basque avant
PAUL GRASSET INVENTEUR DU LABORATOIRE HYDRODYNAMIQUE BIARRITZ 1929
PAYS BASQUE D'ANTAN

L'ingénieur décrit son invention : "cet appareil tient à la fois du Bélier hydraulique de Montgolfier, du Siphon et du baromètre à colonne liquide, équilibrée par la pression atmosphérique.

Le réservoir barométrique sert à la fois d'accumulateur de l'énergie, de régulateur de la hauteur de chute et de distributeur permanent d'eau dans les turbines.

Les deux colonnes, la première munie d'un clapet, la seconde comportant des turbines sont en équilibre entre elles. Réunies par l'eau du réservoir, elles constituent un siphon à branches égales.

Toutes les dix secondes environ, l'impulsion venant de la mer soulèvera la colonne d'eau de la branche ascendante, l'équilibre sera rompu  et l'écoulement se produira à travers les turbines de la branche descendante.

Toutes les impulsions fortes ou faibles vont déséquilibrer le siphon et seront donc efficaces!"



PAYS BASQUE AUTREFOIS
FONCTIONNEMENT DU LABO HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN






pays basque avant
PLANS DU LABO HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN






pays basque avant
LABORATOIRE HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


C'était donc, pour l'époque, un procédé révolutionnaire de production d'électricité à bon 

marché à partir de la houle maritime imaginé en pleine crise économique  (en 1929).

Visionnaire, il envisageait de développer, depuis Biarritz, un modèle d'usine pour l'ensemble 

du littoral français ainsi que les colonies.

Paul Grasset pensait que grâce à leur répétition fréquente les mouvements oscillatoires de la 

mer pouvaient fournir une puissance considérable, 35 fois plus grande que dans le port le plus 

favorisé de France, Granville (Manche), où la marée atteint 9 mètres; c'est qu'il y a une vague 

toutes les secondes, contre une marée toutes les 12h25, soit 4500 impulsions de vagues contre 

une seule marée.

De ce projet futuriste qui aurait transformé Biarritz en capitale industrielle, ne subsistent 

aujourd'hui que les vestiges de ce laboratoire hydrodynamique.

pays basque avant
RESTES DU LABO HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ

pays basque autrefois
RESTES DU LABO HYDRODYNAMIQUE DE BIARRITZ

Paul Grasset fit de nombreuses démarches pour défendre son invention, lever des capitaux et 

obtenir les autorisations pour réaliser un prototype de son usine.

L'autorisation de la construction lui fut donnée en septembre 1929, les travaux purent alors 

commencer et le gros oeuvre fut terminé en 1932.

Entre temps, il y eut la crise de 1929 et ses effets ressentis en France en 1930.

Les fonds manquèrent pour installer l'appareillage et ouvrir les tranchées permettant la liaison 

usine-mer.

Le coût de l'investissement en 1930 était de 400 000 francs (240 000€ environ).

Une subvention lui fut accordée par décret en octobre 1936 par le gouvernement du Front 

Populaire mais ne fut  jamais été versée.

Et puis, la seconde guerre mondiale arriva et le projet fut abandonné et laissé en état, blockaus 

au bord de l'océan.


Qui sait , si presque un siècle plus tard, l'idée et l'invention de Paul Grasset ne seront pas 

bientôt de nouveau d'actualité...



(Source :http://www.faiteslepleindavenir.com/2016/05/26/belier-siphon-de-biarritz/ et http://alainarb2.pagesperso-orange.fr/Conference_2012/conference2012texteb.htm et sciences.gloubik.info/spip.php?article1438)






Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille neuf cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire