lundi 17 avril 2017

L'ATTAQUE DU VAPEUR BAIGORRY EN 1917

LE VAPEUR BAIGORRY EST CANONNE LE 27 AVRIL 1917.


En pleine première Guerre Mondiale, ce navire appareille, en convoi, le 22 avril 1917, du port de Bayonne, sous les ordres du capitaine Etienne Amestoy.

Il est chargé de 2200 tonnes de poteaux de mines à destination de Cardiff (Pays de Galles).

Le SS Baigorry était jaugé 1858 tonneaux pour 85,3 X 11,7 mètres et était équipé d'un moteur 

à triple expension.

PAYS BASQUE AUTREFOIS
NAVIRE SS BAIGORRY 1917



Lancé le 13 mars 1889, sous le nom de Foyle, il avait été vendu en 1900, à l'armement Delmas 

Frères, renommé Sahel, puis revendu à la Cie de Chargeurs Français  où il prend le nom de 

Baigorry.


Le 25, il perd le convoi, à cause de sa lenteur.

Il ne possède ni canon ni radio TSF.

Il se trouve à 17' dans l'SSE de Belle-Ile : "... il faisait très beau avec une jolie brise de Nord à 

Nord Nord Est, visibilité faible parce que le jour n'était pas encore levé, mais devenue très 

bonne une heure après."


A ce moment, un coup de canon  entendu et un obus vient tomber tout près du bord à tribord; 

puis, presque aussitôt, un deuxième obus traverse les logements de l'arrière du bâtiment.


Le second se trouve sur la passerelle, et le Commandant, avec un second maître, pilote de la 

flotte embarqué à Saint Jean de Luz se trouve dans la chambre des cartes.


Au premier coup de canon, le second donne l'ordre de stopper.


Puis, le capitaine et le pilote étant monté sur la passerelle, l'ordre est donné de forcer la vitesse 

et de gouverner à l'Est pour se rapprocher de la terre, le sous-marin n'étant pas encore visible.


Voici la description qu'en fait le capitaine Etienne Amestoy :

"Petit modèle longueur environ  mètres, le N° 73 a été lu à l'avant. Etrave très élevé, avec une 

sorte de gaillard. L'orifice de tube lance-torpille de chaque bord de l'étrave paraissait tirer 

vers l'avant : un seul canon 88, à l'avant, entre le blockhauss et le gaillard avant...L'avant du 

bateau était cabossé comme s'il avait subi une collision. Sa peinture n'était pas fraîche mais en 

bon état..."



pays basque avant
CROQUIS DU CAPITAINE ETIENNE AMESTOY 1917


Une fois cap à l'Est, le sous-marin est aperçu à une distance d'environ 500 mètres par tribord 

arrière.

Ce sous-marin ést un sous-marin du type UCII, lancé le 1er avril 1916.

Il effectua 11 patrouilles  et coula 95 navires marchands, sans compter les navires de guerre.

Il a été commandé successivement du 15/9/1916 au 9/6/1917 par Reinhold Saltzwedel, puis du 

10/6/17 au 30/9/17 par Werner Von Zerboni Di Sposetti.


Le capitaine du Baigorry, pendant l'attaque, manoeuvre alors de manière à présenter l'arrière 

et pour les raisons qu'il donne dans son rapport, décide en accord avec ses officiers 

d'abandonner son bâtiment.

Il fait stopper et l'équipage se porte aux baleinières...

Les allemands sont dérangés pendant la pose des bombes et se replient sur leur sous-marin.

Ils achèvent le Baigorry par 14 coups de canons.



pays basque avant
SOUS MARIN UC21


Le canot du capitaine Etienne Amestoy, atterrit à l'île d'Yeu, l'autre à Noirmoutier.

Ceux de Noirmoutier sont conduits à Saint-Nazaire par l'arraisonneur Crozon, commandé par 

l'enseigne de vaisseau auxiliaire Marcel Courtecuisse.


pays basque avant
NAVIRE ARRAISONNEUR CROZON 1917

Une commission d'enquête est constituée et les conclusions de cette commission considéreront 

que le capitaine est coupable de ne pas avoir sauvé... les papiers du bord !!!


pays basque avant
RAPPORT D ENQUETE SABORDAGE BAIGORRY 1917

Le Baigorry repose par 55 mètres de fond.

Sa localisation est : 

N° SHOM : 14572118 - Latitude : 47°03,6189 N - longitude : 00 2°54,0466 W


(Source : http://www.archeosousmarine.net/baigorry.html et http://www.wreck.fr/uc21.htmt )


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de trois cents autres articles vous attendent aussi dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire