mercredi 12 avril 2017

"INTERIEUR A CIBOURE" D'HENRI MATISSE AU PAYS BASQUE EN 1940


LE TABLEAU PEINT PAR HENRI MATISSE A CIBOURE EN 1940.

Au printemps 1940, le peintre Henri Matisse, âgé de 70 ans, qui vit à Paris, pressentant l'arrivée prochaine des troupes allemandes, décide de quitter la capitale, avec Lydia Delectorskaya, son assistante et modèle depuis 1935.

Le chef de file du fauvisme, considéré par Picasso comme son grand rival, né le 31 décembre 

1869, au Cateau-Cambrésis (Nord) et décédé à Nice le 3 novembre 1954, va passer un peu 

moins de un mois, au Pays Basque, en particulier, à Ciboure,  avant de rejoindre Nice.


En instance de divorce et affaibli, son premier projet est de rejoindre le Brésil mais à cause 

d'un problème de visa, c'est la Côte Basque qui est désormais son but.


pays basque avant
HENRI MATISSE EN 1913
PAYS BASQUE D'ANTAN



Quittant Paris le 19 mai 1940 en train, il passe tout d'abord deux jours à Bordeaux, un jour 

dans un château d'un proche de Paul Rosenberg (marchand d'art et galeriste célèbre), la nuit 

suivante dans un hôtel de Bordeaux, qui se révélera être une maison de rendez-vous.

Il continue ensuite , comme de nombreux autres réfugiés du Nord, son périple en train jusqu'à 

Saint Jean de Luz.



pays basque avant
HENRI MATISSE CHEF DE FILE DU FAUVISME
PAYS BASQUE D'ANTAN

Il y passe deux nuits au Golf Hôtel, en attendant de trouver un logement.

C'est à Ciboure qu'il va enfin poser ses valises et son chevalet, jusqu'au 28 juin 1940 , trois 

semaines pas plus, ,au N° 38 du Quai Ravel (aujourd'hui le N° 55), dans une maison de style 

traditionnel basco-labourdin datant de 1676.

On y apposera d'ailleurs une plaque commémorative (en français et en basque) en 2005 

indiquant : "Dans cette maison, a vécu le peintre Henri Matisse. Etxze huntan, bizi izan da 

Henri Matisse margolaria".



PAYS BASQUE AVANT
HENRI MATISSE ET SON MODELE LYDIA DELECTORSKAYA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Durant son séjour, il vit pratiquement reclus, ne fréquentant pas la communauté de peintres 

présents en nombre à Ciboure et notamment le groupe "des Neuf" (Ramiro Arrue, René 

Choquet, Charles Colin, Jean-Charles Domergue, Henri Godbarge, Pierre Labrouche, Georges 

Masson, Perico Ribera et Raymond Virac)), un groupe d'artistes Basques.

Matisse se dit frustré de ne pas trouver l'inspiration dans la lumière et les couleurs du Pays 

Basque.

De ce séjour, que retenir, en termes de création artistique?

Une toute petite  création seulement :


  • Un tableau (huile sur toile) de 73 sur 40 centimètres, peinte en juin 1940, acquise plus 
tard par l'Etat et conservée au Musée Toulouse-Lautrec d'Albi.

Ce tableau représente un fauteuil, une cheminée sur laquelle est posé un vase de fleurs et une 

fenêtre ouverte sur un jardin, le jardin Masson.

Une note du peintre indique "sa présence en train de peindre dans le reflet du miroir à droite 

du dessin".

  • Quatre dessins, dont celui du croquis préparatoire du fauteuil Napoléon III de style 
Louis XV.



pays basque autrefois
"INTERIEUR A CIBOURE" D HENRI MATISSE 1940
PAYS BASQUE D'ANTAN


pays basque autrefois
CROQUIS PREPARATOIRE "INTERIEUR A CIBOURE" DE MATISSE 1940
PAYS BASQUE D'ANTAN

Le 27 juin 1940, les allemands arrivent au Pays Basque, à Bayonne et à Saint Jean de Luz.

Dès le lendemain, Henri Matisse prend en taxi la direction de la Côte d'Azur, via Saint 

Gaudens.

Il demeurera à Nice jusqu'à la fin de la seconde Guerre mondiale.


( Source : http://www.lecurieuxdesarts.fr, Wikipédia et http://culturebox.francetvinfo.fr/livres/essais-documents/le-sejour-oublie-de-matisse-a-ciboure-sur-la-cote-basque-251195)







Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans cet article.


Plus de mille huit cents autres articles vous attendent aussi dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire