dimanche 1 avril 2018

CELA S'EST PASSÉ UN PREMIER AVRIL AU PAYS BASQUE AUTREFOIS

POISSON D'AVRIL EN 1901.


Un poisson d'avril est une plaisanterie, que l'on fait le 1er avril à ses connaissances, à ses amis ou à sa famille.

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

Au sujet de cette tradition, voici ce que rapporta La Gazette de Biarritz-Bayonne et Saint-Jean-

de-Luz, dans son édition du 4 avril 1901 :

"Le Poisson d’Avril.

Son origine. — Poisson ou passion. — Le fil à couper le vent de la poudre d’escampette. — De mauvaises farces. 

Le "Poisson d’Avril", personne ne l’ignore, est le nom qu’on donne aux petites mystifications sans cesse renouvelées et pourtant toujours amusantes, qui consistent le 1er avril, dans les ateliers, les bureaux, les magasins, les lycées, dans les casernes surtout et au sein même des familles, à envoyer les enfants, les apprentis et, de préférence, bien entendu, toutes les personnes naïves, chercher : du fil à couper le vent, de l’huile de cotret, de la poudre d’escampette, un moule à guillemets, un bâton qui n’ait qu’un bout et une infinité d’autres choses qui ne se trouvent nulle part ailleurs que dans l’imagination des mystificateurs. 


pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

Tout cela est connu de tout le monde, mais ce qu’on ignore généralement, c’est l’origine de cet usage, qui n’est pas aussi ancien qu’on pourrait le croire, puisqu’il remonte seulement à 1564, la première année qui, en France, ne commença plus le 1er avril et qui s’ouvrit dès lors, par ordre de Charles IX, le 1er janvier. 



pays basque avant
POISSON D'AVRIL

Dès lors, il arriva que les personnes qui avaient l’habitude de recevoir des étrennes, ne reçurent plus rien le 1er avril; certains s’en accommodèrent mal et dans la suite l’idée vint de remplacer les cadeaux par des plaisanteries aux mécontents. C’est ainsi qu’on leur envoya de faux messages, des compliments ironiques, et des cadeaux ridicules. Et comme pendant le mois le soleil quitte le signe Zodiacal des poissons, nos aïeux trouvaient bon de donner à ces farces inoffensives le nom de Poissons d'Avril. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

Est-ce là l’origine réelle? En matière d'étymologie, il faut être plutôt sceptique, d’autant mieux que, dans le cas présent, comme en tant d’autres, il est des versions différentes. Ainsi, par exemple, certains prétendent qu’on appelle ces attrapes Poissons d’Avril, par allusion à la pèche qui s’ouvrait alors dans beaucoup de pays le 1er avril, mais qui était toujours si infructueuse, que l’on comparait le mécompte des mystifiés devant un appât qui leur échappe, à celui des pécheurs devant un poisson qui ne veut pas mordre. Et ce n’est pas tout. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

En effet, sous Louis XIII, Charles IV, duc de Lorraine, après avoir perdu son duché, ce qui lui arriva plusieurs fois durant son existence agitée, était enfermé au château de Nancy. Or, il s’en évada précisément un 1er Avril, en traversant à la nage les fossés de la citadelle, ce qui fit dire aux Lorrains qu’on avait donné aux Français un poisson à garder et fit peut-être donner aux farces du moment le nom de poissons d'Avril

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

Nous avons soin de dire: peut-être. En effet, il y a encore une autre étymologie patronnée par les savants les plus sérieux. Elle est bien un peu irrévérencieuse, mais la science est inexorable! 

pays basque avant
POISSON D'AVRIL

D’après ceux-là, il faudrait croire que poisson n’est qu’une corruption de passion et que les courses inutiles qu’on fait faire aux mystifiés seraient une allusion à l’une des circonstances principales de la passion de Jésus-Christ. Il est certain, en effet, que c’est bien le 1er avril que Jésus fut renvoyé d’Anne à Caïphe, de Caïphe à Hérode et d’Hérode à Pilate. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

L’usage de ces passions était irréligieux et indécent, mais il est probable qu’il a commencé par quelque procession dévote qui, comme les mystères que l’on représente d’abord sérieusement, tourna plus tard en ridicule et en joyeusetés. 

pays basque avant
POISSON D'AVRIL

Quoi qu’il en lut, les attrapes du 1er Avril n’ont fait que se multiplier avec les années et chacun s’ingénie pour en trouver d’amusantes. Il en est de classiques et quelques-unes sont spirituelles, d’autres simplement niaises. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL

Celle-ci est absolument de tradition dans la plupart des casernes. Le 1er avril, si le cuisinier chef est d’humeur plaisante, il ne manque pas d’envoyer le plus bleu de ses aides chercher à la cuisine la pierre à enfoncer le mou. L’autre s’empresse, trouve à l’endroit indiqué un compère qui l’adresse ailleurs et le malheureux est facilement promené de loustic en loustic pendant la matinée entière. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL DE BRETAGNE

Chaque corporation a sa plaisanterie : chez les avoués, par exemple, on envoie le petit clerc chercher au Tribunal la minute du Jugement dernier. 

pays basque avant
POISSON D'AVRIL DE BRETAGNE

Certains poissons d'Avril ont causé de véritables scandales. Nous en citerons deux, non parce qu’ils furent très drôles, mais seulement parce qu’ils firent sensation à l'époque. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL DE BRETAGNE

L’électeur de Cologne, frère de l’électeur de Bavière, se trouvant à Valenciennes, fit annoncer partout qu'il prêcherait le 1er avril. La foule accourue fut énorme; l’église ne put contenir tous les curieux. A l'heure dite, l'électeur monta bien en chaire, mais il n’eut pas plutôt salué son auditoire et fait le signe de la croix, qu’il s’écria : "Poisson d’Avril!" puis il redescendit en riant, pendant que des cors de chasse et des trompettes apostés tout exprès, faisaient un tintamarre suffisant pour étouffer les plaintes des mystifiés. 

pays basque avant
POISSON D'AVRIL

L’autre poisson est anglais et a été commis le 31 mars 1846 par l'Evening Star, journal très répandu à Londres. Ce jour-là, il annonça pour le lendemain une grande exposition d’ânes dans la salle d'agriculture à Islington. Une foule d’amateurs arrivèrent dans la matinée et reconnurent, mais un peu tard qu’en fait d’ânes il n’y avait qu’eux-mêmes.

PAYS BASQUE AVANT
POISSON D'AVRIL DE MONTBAZENS

Faut-il rappeler encore cette plaisanterie dont fut victime, voici quelques années, un notaire des environs de Paris qui reçut, le 1er avril, la visite de plus de cinq cents personnes accourues pour recueillir une succession imaginaire. 

pays basque autrefois
POISSON D'AVRIL MONT ST MICHEL

Les farces aussi agaçantes sont rares et pourtant, chaque année, plus d’un brave homme reçoit avec un peu d’ahurissement la visite de croque-morts ou de nourrices, ou bien douze bains, douze vol-au-vent ou autres choses bizarres — impayées naturellement !" 




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1037ème article.


Plus de mille trente autres articles vous attendent dans mon blog :


https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!