jeudi 5 avril 2018

LA REINE D'ESPAGNE VICTORIA AU PAYS BASQUE EN 1931


LA REINE VICTORIA AU PAYS BASQUE EN 1931.


Les "grands" de ce monde, têtes couronnées ou pas, sont souvent venus en villégiature au Pays Basque ou y ont transité vers d'autres horizons.

pays basque autrefois
REINE VICTORIA-EUGENIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

C'est le cas de la Reine Victoria, en avril 1931.


Née Victoria-Eugénie de Battenberg, épouse du roi Alphonse XIII, elle fut reine 

consort d'Espagne, de 1906 à 1931, jusqu'au départ d'Alphonse XIII le 14 avril 1931, suite à 

la victoire des Républicains dans la plupart des grandes villes espagnoles, lors des élections 

municipales, et à la proclamation de la République.


Le Roi renonce à rester à la tête de l'Etat mais n'abdique pas formellement.


La nuit du 14 au 15 avril, il quitte l'Espagne afin, selon ses propres dires, d'éviter la guerre 

civile.


Parti de Madrid au volant de sa voiture pour Carthagène, il embarque sur un bateau de la 

marine espagnole vers Marseille et se rend ensuite à Paris.


pays basque autrefois
ROI ALPHONSE XIII ET REINE VICTORIA-EUGENIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Sa famille quitte l'Espagne en train le lendemain, le 15 avril 1931, et passe alors  par le Pays 

Basque Nord.


Voici ce que raconta à cette occasion la Gazette de Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque

dans son édition du 16 avril 1931 :

"Vers l'exil.

Les adieux à la reine Victoria en gare de la Négresse.


Une manifestation émouvante.


La reine Victoria et la famille royale sont passées hier dans notre région, venant d’Espagne. Le train s’est arrêté pendant quelques instants à la gare de La Négresse. Un grand nombre de personnalités espagnoles et françaises sont allées saluer la reine, que M. le sous-préfet Anthelme accompagnait depuis la frontière. Ces adieux ont donné lieu a des scènes émouvantes, ainsi qu’on le lira plus loin. 


Le départ de Madrid.


La reine et ses enfants qui étaient sortis du palais royal à 9 heures, hier matin, ont pris place dans deux voitures spéciales qui avaient été ac crochées au train d’Hendaye. Le duc de Saragosse, mécanicien de la famille royale, conduisait la locomotive. Un grand nombre de personnalités palatines ont pris place dans le train, entre autres la duchesse de San Carlos, la comtesse de Puerto, le duc d’Hernani.


pays basque autrefois
REINE VICTORIA ET SES ENFANTS
PAYS BASQUE D 'ANTAN

A l’arrivée à la gare de l’Escurial, la famille royale est passée dans la salle d’attente, à l’exception du prince des Asturies, qui est resté dans sa voiture qui était fermée. 


La plupart des personnes qui entouraient la reine et ses enfants pleuraient. 


A 11 h. 30, la voiture-salon et un fourgon de bagages ont été amenés près du quai. Le prince des Asturies a été porté dans la voiture-salon, dans une civière. 


Quelques instants plus tard, la reine et ses enfants sont sortis de la salle d’attente, salués par toutes les personnes présentes qui leur ont fait leurs adieux. 

madrid antes
GARE DE MADRID ESPAGNE

La reine et les infantes ont embrassé les dames d’honneur et ont étreint les mains des assistants. 


La famille royale a pris place dans le wagon-salon. A 11 h. 45, on a aiguillé le wagon-salon sur une voie de garage pour laisser la voie libre au Sud-Express, qui est arrivé quelques minutes plus tard. Le wagon-salon et le fourgon de bagages ont été aussitôt accrochés au rapide. 


Les personnalités suivantes sont montées dans le train pour accompagner la famille royale jusqu’à la frontière : le général Sanjurjo, le marquis d'Hoyos, la duchesse de Miranda. la comtesse d’El Puerto, ainsi que le médecin de la cour et les professeurs. 


Le convoi s’est mis en marche à midi précis. 


Les membres de l’aristocratie qui étaient restés sur le quai ont agité leurs mouchoirs et leurs chapeaux. Les femmes pleuraient. L’émotion était grande à ce moment. 


Le rapide Pyrénées-Côte Basque venant de Hendaye est passé hier soir en gare de Biarritz la Négresse à 22 heures 20 avec quelques minutes de retard. A Hendaye avaient été accrochés au convoi deux wagons dans lesquels prirent place la reine Victoria, les infantes et les infants, et les personnalités qui les accompagnaient. 


hendaye autrefois
GARE HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

M. Anthelme, sous-préfet de Bayonne, s’était rendu à Hendaye pour recevoir la Reine. 


Le maire de Biarritz, M. Hirigoven, de nombreux membres de la colonie espagnole, des personnalités résidant à Biarritz, s'étaient rendus à la gare de la Négresse pour saluer la reine. 


biarritz autrefois
GARE DE BIARRITZ LA NEGRESSE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Dès 21 heures 30, des personnes pénétraient sur le quai de la gare. Mais à 21 heures 45, le service d’ordre en interdit l’accès. Mais M. Hirigoyen intercéda en faveur des personnes à qui l’on refusait l’entrée sur le quai et obtint satisfaction. 


Pour des raisons que l’on ne s'explique pas, le train ne s’arrêta que très loin et cela créa un certain trouble, les assistants ayant dû se hâter dans l’obscurité pour approcher du wagon royal. 


La reine Victoria se pencha et serra les mains qui se tendaient vers elle. La reine dit quelques mots en français et conta les heures tragiques qu'elle vient de vivre à Madrid. Elle parla de l’exil. L’infante Christine pleurait. L'infant don Jaime saluait avec une grande amabilité tous ceux qui venaient leur témoigner leur sympathie. La princesse Pio de Saboya monta avec son fils dans le wagon royal. Dans le silence émouvant, seuls les cris "Vive la reine, Vive le roi!" s’élevaient.

 

A 22 heures 35, le convoi s’ébranla. Des mains se tendirent. Quelques acclamations encore et le train royal disparut dans la nuit. 


Parmi les personnes présentes, nous avons reconnu : M. Hirigoyen, maire de Biarritz; duc de Tamamès, prince Pio de Saboya, comte del Real, comte de Cimera, marquis de Movellan, baron de Commailles, M. Fernando de la Gandara, comte de Peralta, marquis de Narros, marquis del Mun, marquis de Villamayor, marquis de Bolanos, M. Corradi, M. de Moutojo, marquis de Casa Montalvo, marquis de Casa Calderon, marquis de Somosancho, M. et Mme François Carvallo, comte et comtesse d’Arcangues, Mme Charles Blaise, princesse Kotchoubey, M. et Mme Manuel de Escandon, comte et comtesse de ViIlaverde la Alta, M. et Mme Pidal, Mlle Maria Martel, comtesse d’Elbée, M. Teodoro Martel, princesse Pio de Saboya, duchesse de Tarancon, duchesse de la Union de Cuba, Mlles de la Union de Cuba, marquise de Baroja, princesse de Metternich, marquise de Villavieja, comtesse de Portocarrera, comte et comtesse de Villarubio, comtesse de Valmaseda, M. et Mme de Cartassac, marquis et marquise d'Arcangues, baronne Choppin d'Arnouville, marquise et Mlle de Aulencia, M. Mme et Mlles de Amézaga, Mme Roca, M. et Mme de Castroviejo,Mme de Beistegui, comtesse de Villaverde, etc..."




(Source :Wikipedia)




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1044ème article.


Plus de mille cinq cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!