dimanche 21 avril 2019

L'ÉCOLE DES GARÇONS À BAYONNE - ST ESPRIT EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN 1923


L'ECOLE DES GARÇONS À BAYONNE ST ESPRIT EN 1923.


En 1923, le Conseil municipal de Bayonne décide de construire une nouvelle école, dans le quartier Saint-Esprit.


pays basque autrefois
MARCHANDS DE FIGUES BAYONNE ST ESPRIT
PAYS BASQUE D'ANTAN



Voici ce que rapporta la Gazette de Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque, dans son édition 

du 27 novembre 1923 :



"Les écoles de Bayonne.



L’Ecole de Garçons de St-Esprit - Le rapport de M. Frois conclut à la construction de cette école sur les terrains de l'Abattoir. — La construction de l'Ecole des Filles sera étudiée ultérieurement.



Ce fut une question très controversée que celle des Ecoles du quartier Saint-Esprit et de la construction de ce groupe scolaire sur un terrain voisin de la prison. Elle revenait hier soir devant le Conseil municipal de Bayonne, après avoir occupé déjà, à plusieurs reprises, cette assemblée. C’est M. Frois, adjoint au maire qui a présenté à nouveau le rapport. Ainsi qu'on va le voir une modification, quant à l’étendue des travaux à entreprendre, a dû être apportée au projet primitif, puisqu’il ne s'agit plus maintenant que de la construction d’une école de garçons. 


Voici le rapport de M. Frois : 



A la suite d’observations présentées par M. l’Inspecteur Primaire et pour tenir compte du projet de loi tendant à prolonger d’un an l'obligation de la fréquentation scolaire, nous avons été amené à demander à MM. Roland-Martin et Soupre, architectes désignés par le concours, d’apporter des modifications aux études premières faites en vue de la reconstruction du groupe scolaire de Saint-Esprit. Ces modifications entraînent avec une augmentation sensible des surfaces à bâtir, une augmentation correspondante des crédits nécessaires à leur exécution. Les conséquences de ce nouvel état de choses ont déterminé l’Administration Municipale à abandonner pour le moment, la construction de l'Ecole des Filles sur les terrains de l’Abattoir. Cette école ainsi que l’école maternelle, dont les bâtiments sont relativement récents, fera l’objet d’une étude ultérieure, soit qu'on laisse l’école des filles sur place en enlevant l’école maternelle, soit qu’on maintienne l’école maternelle dans les locaux actuels en construisant l’école des filles sur un terrain pour lequel la ville a obtenu une option d'achat, soit encore en agrandissant l’école des filles et l’école maternelle par une emprise sur la rue de l'Esté. 



labourd autrefois
PLACE DU MARCHE BAYONNE ST ESPRIT
PAYS BASQUE D'ANTAN


Une Ecole belle et moderne.




Pour le moment, dans le désir où nous sommes de doter rapidement Saint-Esprit d'une école aussi belle que moderne nous soumettons à votre approbation les plans définitifs de l’Ecole de garçons de ce quartier. Messieurs, je ne reviendrai pas sur les raisons qui vous ont fait adopter les terrains de l'Abattoir peur la réalisation d’un projet qui se justifiera lorsque l’école sera construite et que les passions seront éteintes. Cette question a fait l’objet de nombreuses discussions en séance plénière du Conseil Municipal Chaque fois, après avoir examiné le problème sous toutes ses formes, souvent avec le désir de donner satisfaction aux protestations qu’il a soulevées, vous avez maintenu votre première décision. Elle s’est même renforcée à l'examen des propositions qui venaient du dehors, tant celles-ci soulevaient des difficultés d’exécution ou manquaient d’ampleur. Après plusieurs années d’études, après plusieurs mois de recherches, à l'unanimité des membres de cette Assemblée, vous avez décidé de passer aux actes. Je demande donc à ceux qui aiment les écoles, aux pères de famille soucieux de la santé de leurs enfants, de nous faire confiance et de croire à la sincérité des sentiments qui nous animent. Le quartier Saint-Esprit est appelé à s’embellir et à se développer. La cour de la gare débarrassée des maisons qui l’enserrent s'ouvrira directement sur la rue Maubec lui donnant ainsi de l’air et de la lumière. Les immeubles en bordure prendront de l’importance tandis que les voyageurs animeront le commerce avoisinant. La place Saint-Esprit, passage et cerveau des communications urbaines, distribuera des voies ferrées dans la direction de Saint-Etienne, du Boucau, peut-être même de Peyrehorade par la route nationale dont notre collègue M. Ader étudie le tracé qui vous sera soumis dans quelques instants. La Place de la Course enfin, devenue le centre du quartier, constituera le square, où les mamans, les petits, sous les ombrages, à l’abri du mouvement trouveront la quiétude et le repos. Cette perspective d’avenir est-elle donc si chimérique qu’on ne puisse, dès aujourd'hui, l’entrevoir et ceux qui ont le devoir de l’envisager sont-ils donc si coupables de croire et à ménager sa réalisation ? N’est-ce donc pas aimer le quartier Saint-Esprit que de le vouloir aussi clair, aussi gai, aussi beau que les plus beaux quartiers dont nous venons de tracer à Bayonne les lignes harmonieuses ? Certes, si les enfants des écoles publiques devaient pâtir de conceptions aussi généreuses, vous seriez les premiers, dans votre conscience de juges à les repousser. J’entends bien la prison, le chemin de fer, la rivière, la distance, toutes choses qui se détruisent par des exemples que nous avons connus ou que nous avons encore sous les yeux. C'est ainsi que l'école des filles de Saint-André, bien qu'elle soit au bord de l'eau, n’a jamais enregistré d accidents ; autrefois les écoles de la place Montaut, près de la Prison, n'ont laissé aux élèves ni mauvais souvenir, ni mauvaise impression ; les écoles des Allées Marines, de Saint-Bernard, près des lignes de chemin de fer, paraissent peu sensibles aux allées et venues des trains et des locomotives. 


pays basque autrefois
PLACE BAYONNE ST ESPRIT
PAYS BASQUE D'ANTAN


Inconvénients "plus imaginaires que réels". 




Sur le même sujet, dans un rapport récent, nous avons longuement parlé de la distance. Nous avons dit que l’école nouvelle serait à 300 mètres seulement de l’ancienne, que de larges trottoirs y conduisent en toute sécurité et qu’un bâtiment scolaire projeté sur le plateau de la Citadelle diminuera plus tard cette distance pour les enfants de la rue Maubec. Nous avons dit aussi qu'aucune protestation ne s’était élevée contre l'éloignement de l’école maternelle du Petit-Bayonne perdue dans son coin de verdure, adossée aux remparts, entre un Hôpital militaire et une caserne. Les élèves qui vont au lycée et qui partent de tous les points de la Ville sont-ils plus favorisés ? Ces enfants de 7 à 8 ans et au-dessus habitent le quartier Saint-Esprit et passent les ponts en été comme en hiver. 




La distance, la rivière, le chemin de fer, la prison constituent des inconvénients dont M. I’Inspecteur primaire disait dans son rapport à M. le Préfet qu’ils sont "plus imaginaires que réels". 




Toutes les solutions peuvent être critiquables. En l'espèce, il faut choisir celle qui répond le mieux aux besoins du moment. De plus en plus la tendance dans l'enseignement primaire est de concilier l’hygiène avec l’instruction. Des règlements vont jusqu’à prévoir des cours fréquents en plein air. Il semble donc, que les écoles modernes doivent, quand on le peut, tenir compte de ces suggestions. Celle qui nous occupe répondra à la pensée des éducateurs. Elle sera vaste, claire, bien aérée, munie du confort moderne : chauffage central, douches, éclairage unilatéral. Les bâtiments et les cours exposés au midi. Enfin l’adoption de ce projet mettra un terme aux hésitations qui ont, depuis trop longtemps, retardé son exécution. 



labourd autrefois
PLACE BAYONNE ST ESPRIT
PAYS BASQUE D'ANTAN


Les grandes lignes du projet et les dépenses.




Voici les grandes lignes du projet définitif : 


1. Un bâtiment principal à l’angle du Boulevard Alsace-Lorraine et du Boulevard de l’Abattoir. 

On y trouve : 

Le logement du Directeur et du Concierge ; Un bureau pour le directeur et un pour les adjoints ; Une bibliothèque communale ; Un bureau pour l'Inspecteur primaire, etc. 


2. Au-dessus d’un large préau qui longe le Boulevard Alsace-Lorraine et de manière à parer aux inconvénients provenant de l’humidité du sol, toutes les classes occupent le premier étage. Elles sont au nombre de huit. Leur contenance a été portée sur la demande de M. l’Inspecteur primaire de 40 à 48 élèves ; six classes de 49 élèves et deux de 42, soit au total 372 élèves. En outre, il a été prévu une salle de dessin pour 50 élèves. Toutes les classes sont desservies par un couloir qui a été porté de 0,50 à 0,60 pour permettre la création de vestiaires. Aux deux extrémités de ce long couloir se trouvent des escaliers permettant la circulation facile. 


3. En façade, sur le Boulevard de l’Abattoir, un rez-de-chaussée, une salle de réunion avec entrée et sortie indépendantes ayant une superficie de 192 mètres carrés. 


4. Dans les cours d’une superficie totale de 2710 mètres carrés, il a été prévu des bains-douches et un fronton. 


Tous les bâtiments de l’école seront construits en mur de moëllons durs d’une épaisseur de 0 m. 50 environ et couverts en tuiles. Les planchers des classes seront en béton armé. 



La dépense totale y compris le remblaiement, l’appropriation du terrain, la construction des égouts, les murs de clôture et les honoraires d’architecte, s’élèvera à la somme de 716 814 fr. 49 qui sera diminuée d’une subvention de l’Etat pouvant atteindre 50 %. La dépense est importante. Vous la voterez cependant avec la double satisfaction de faire oeuvre utile et de préserver les petits enfants du quartier Saint-Esprit contre les dangers du taudis qui leur a trop longtemps servi d’école. 



pays basque autrefois
PLACE BAYONNE ST ESPRIT
PAYS BASQUE D'ANTAN


Les conclusions de ce rapport ont été adoptées par le Conseil municipal, ainsi qu’on le verra plus loin, dans notre compte-rendu de la séance de cette assemblée."




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1823ème article.


Plus de mille huit cent vingt autres articles vous attendent dans mon blog :



https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire