samedi 20 avril 2019

L'INAUGURATION DE LA SYNAGOGUE DE BIARRITZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN 1904


L'INAUGURATION DE LA SYNAGOGUE DE BIARRITZ EN 1904.


La synagogue de Biarritz, située 3 rue Pellot, est inaugurée le 7 septembre 1904.


religion juive pays basque autrefois
SYNAGOGUE BIARRITZ 1918
PAYS BASQUE D'ANTAN


C'est en 1895 que les frères Gabriel et Emile Pereyre de Bayonne demandent au consistoire de 

Bayonne l'autorisation de construire une petite synagogue, à Biarritz, sur leur propriété, au 9 

rue des Ecoles.

Mais le terrain proposé est refusé par le consistoire et Lazare Poliakoff, le principal donateur, 

exige que la synagogue soit construite à côté de l'église orthodoxe russe.

L'acte d'acquisition de ce nouveau terrain est signé le 17 août 1904.



Les plans de la synagogue sont dessinés par Charles Pasquier, architecte de Bayonne, dès 1896.



L'inauguration ayant eu lieu moins d'un mois après l'achat du terrain, tout laisse à penser que 

les travaux avaient commencé bien avant la signature de l'acte de vente...


religion juive pays basque autrefois
SYNAGOGUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN

Voici ce que rapporta la presse au sujet de cette inauguration :


  • La Gazette de Biarritz-Bayonne et Saint-Jean-de-Luz, dans son édition du 9 septembre 
1904 :


"Une inauguration.




Mercredi à 4 h. a eu lieu l’inauguration de la synagogue édifiée sur les terrains du "Palais-Biarritz", à proximité de l’avenue Victoria, grâce à une première et importante donation de M. de Poliakoff, l’un des nombreux Israélites Russes bien connus parmi les hôtes habituels de la colonie étrangère de Biarritz




La cérémonie fut des plus simples, composée selon le rite religieux portugais, ainsi qu’il est d’usage au temple de Bayonne. 




Aux fidèles venus de la grande communauté voisine, parmi lesquels on remarquait les principaux membres du consistoire Israélite ayant à leur tête le très honorable et vénéré président, M. Jules Gommés, ancien conseiller municipal de Biarritz, s’étaient joints, le groupe aujourd’hui appréciable, des Israélites résidant dans notre ville et les familles notables des communautés juives de Toulouse, de Bordeaux et de Paris, qui ont fait de notre station, leur villégiature favorite. 




Des fauteuils étaient réservés pour les parents de M. Lévy, grand rabbin de Bayonne, pour la famille de M. de Poliakoff, et ses compatriotes nous avons pu reconnaître : M. et Mme Adolphe de Poliakoff, Mme la baronne Hirsch de Geruth, M. et Mme Rubinstein, M. Rosenthal, baron Lévy, etc.. 



juifs banquier russe
NOCES D'OR DE ROSALIE ET LAZARE POLIAKOFF 1912



Après les prières et chants d’usage, M. Emile Lévy, grand rabbin, dans une allocution chaleureuse a retracé les grandes lignes de l'œuvre entreprise et maintenant réalisée selon les vœux de la population et du généreux fondateur qui eut l’idée. Il a pu remercier publiquement tous ceux qui en étaient les dignes collaborateurs, et témoigner sa reconnaissance à la municipalité de Biarritz, à M. Forsans, son premier magistrat, présent à la cérémonie, toujours libéral et bienveillant ; dans un langage élevé, l’orateur a rappelé l’émigration juive et l’établissement définitive d’une communauté sur notre sol hospitalier enfin. 




La remise — processionnellement — des Sephers ou rouleaux de la loi dans le tabernacle et une invocation en faveur des chefs de l'Etat Français et de la patrie Russe, ont clôturé cette cérémonie qui fut plutôt une fête d’intimité, qu’une solennité officielle. 




Le monument, dû aux travaux de M. Meyer, entrepreneur, est des mieux compris dans ses lignes très sobres. A l'intérieur, le tabernacle est pour ainsi dire le principal ornement, placé dans le fond, entre un portique de style arabe et faisant face au chandelier à sept branches d’un travail artistique et très ancien. 




Une galerie de pierre sépare le tabernacle des assistants — un balcon circulaire — ainsi que dans les églises basques — est réservé aux dames ; la façade toute blanche se termine par une reproduction des tables de la loi et au-dessous de la porte d’entrée est gravée cette maxime, contenue dans les articles de foi des grandes religions qui régissent le monde et revendiquée par la religion juive ! "aime ton prochain comme toi-même".



juifs aquitaine
SYNAGOGUE DE BIARRITZ
PHOTO RICHARD ZEBOULON CRIF AQUITAINE


  • L'Univers Israélite, dans son édition du 16 septembre 1904 :

"Inauguration de la synagogue de Biarritz.

On nous écrit de Bayonne


L'inauguration de la première synagogue, édifiée à Biarritz, a eu lieu le mercredi 7 septembre, à quatre heures de l’après-midi. La cérémonie, quoique simple et familiale, avait attiré un nombreux public composé de coreligionnaires bayonnais, biarrots et étrangers. Parmi les notabilités présentes, on remarquait M. le Maire de la ville, le Consistoire et les différentes administrations de la Communauté de Bayonne. Les principaux promoteurs de cette œuvre de piété, M. et Mme Lazare de Poliakoff, retenus en Russie, n’ont pu, à notre grand regret et au leur, en voir la consécration ; ils étaient toutefois représentés par plusieurs membres de leur honorable famille, par M. Jacques de Poliakoff, son fils et sa fille ; Mme Rubinstein ; M. le Docteur Jacques de Poliakoff et sa femme, fille d'un de nos plus généreux souscripteurs; M. Léon Brodski ; M. le baron et Mme la baronne Ad. Hirsch de Géreuth. 



Le service a été parfaitement organisé parles délégués du Consistoire : MM. Henry Léon, Léopold Lévi et le pharmacien-major M. A. Weill, assistés de M. Auguste Rodrigues Ely, membre du Consistoire. 


La cérémonie, grâce au concours de MM. les Ministres officiants du temple de Bayonne, de M. Isidore Nounez, entouré de ses enfants de chœur, était très réussie. Elle était composée de l’office chanté de Minha, de l’entrée processionnelle des Sepharim, de l’allumage de la lampe perpétuelle par M. le grand-rabbin Emile Lévy, qui, après la récitation et le chant de plusieurs psaumes de circonstance, prononça une chaleureuse allocution. Après avoir rendu un hommage bien mérité aux fondateurs et aux bienfaiteurs de cette œuvre, au Consistoire et à son vice-président, M. Jules Gommés, qui ont veillé avec zèle et dévouement à son exécution, après avoir accordé un souvenir ému à un des ouvriers de la première heure, le regretté docteur Delvaille. l’orateur a fait ressortir l’utilité et la nécessité d’une maison de prière dans cette station fréquentée par une nombreuse colonie israélite. En termes émus, il a rappelé que plusieurs parties du mobilier, tels que le Héchal, la Menora, la Téba, les lustres, les Sepharim, ayant un caractère artistique très ancien, faisaient partie de la vieille synagogue démolie de Peyrehorade. Elles contribuent maintenant avec de beaux dons de la famille de Poliakoff et de de M. Auguste Rodrigues Ely, à l’embellissement du nouveau temple. 



Ce temple, qui est une annexe de celui de Bayonne, est administré par des délégués nommés par le Consistoire.


Le monument, situé dans un des plus beaux quartiers de la ville, est de style à la fois roman et oriental. Il est sobre et élégant tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. 



juifs pays basque
SYNAGOGUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


La façade, surmontée des tables de la loi, porte, outre la date de construction, cette belle parole du Pentateuque : "Aime ton prochain comme toi-même". 



religion juive pays basque
SYNAGOGUE DE BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


La fête de Rosch-Haschana a été célébrée dans le nouveau temple devant une nombreuse assistance. L’éclat en a été relevé par le ministère de M. Gabriel Pereyre, ancien hazan de Bayonne qui, assisté de MM. Albert et Raoul Salzedo, de M. Gradvohl et de plusieurs choristes du temple de Rayonne, a officié avec autant de talent que de dévouement. 


On prévoit pour le jour de Kippour une affluence de fidèles plus considérable encore. L’établissement d’une synagogue à Biarritz répond donc à une urgente nécessité et est appelé à rendre des services de premier ordre tant à nos coreligionnaires étrangers et indigènes qu’au judaïsme en général."




(Source : WIKIPEDIA)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1821ème article.


Plus de mille huit cent vingt autres articles vous attendent dans mon blog :



https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire