vendredi 1 juin 2018

ARCANGUES - ARRANGOITZE EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN AOÙT 1923

ARCANGUES EN 1923.


En 1923, la commune d'Arcangues compte 1 000 habitants et est administrée par le Maire André Soulange-Bodin.

pays basque autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Voici ce que rapporta la Gazette de Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque, dans son édition 

du 21 août 1923, sous la signature d'Alex de Coulomme La Barthe :

"Arcangues en terre basque.



pays basque autrefois
PIERRE D'ARCANGUES
PAYS BASQUE D'ANTAN

Pierre d'Arcangues, les grilles aux volutes de ter forgé, la petite maison aux poutrelles sculptées qui gardent l’entrée de votre terre hospitalière sont largement ouvertes. 


arcangues avant
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Laissez pénétrer avec moi tous ceux qui goûtent pleinement le charme prenant des de meures ancestrales, les parcs fleuris, les larges touffes des bosquets ombreux... 



Une longue allée sablée d'or roux escalade la colline sous la voûte triomphale de chênes immenses. Il a fallu quatre siècles pour dresser vers le ciel leurs troncs géants et ils semblent aussi éternels que vos vieux basques parcheminés. A leurs pieds, la nature, magnifique envahisseuse, a étalé des fougères couleur d'eau profonde, houleuses au moindre vent. Et aussi symétriques que des boulingrins, des hortensias roses mettent sur ce vert sombre la note colorée de leurs boules.

arcangues autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Voici la large esplanade où se pose ferme et majestueuse la masse bien assise du château enguirlandé de verdures et de clématites, qui regarde tout le pays de ses hautes fenêtres à petits carreaux. Un porche ancien en pierres sculptées envahi par les vignes vierges; un vestibule aux tapisseries à fleurs, trois degrés : nous sommes au coeur d'Arcangues. 



C'est un immense hall éclairé de vitrages autour duquel courent, comme en une mystique église euskarienne, des galeries de bois. 



Un escalier en chêne de Hongrie s'élève par larges degrés seigneurial, majestueux. Sur sa rampe, un paon monte la garde, chatoyant d’émaux et de topazes sur la délicate soie ancienne où désormais il se repose de ses en vols hautains. Il voit passer, dédaigneux, lointain, le visiteur et les mains fines et parfumées des femmes se posent en caresse sur l'oiseau bleu. 


pays basque autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

De tous côtés des tables encombrées de livres précieux, d'objets d'art, disent la vie active, intelligente. Les reliures d'autrefois, les orfèvreries anciennes sont toutes lumineuses des tapisseries de haute lisse, d'un beau portrait vigoureusement traité en rouge symphonie, du reflet exquisement terni d une admirable glace. 


arcangues autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Mais il faudrait des pages pour décrire le goût sûr de cette antique châtellerie. Comme je l'en complimentais, le marquis d’Arcangues m'a montré dans un geste ému et reconnaissant sa mère, dont le fin visage auréolé de cheveux blancs, sourit au bonheur des siens. 



Ici la grande salle à manger, démesurée, faite pour les larges festins de jadis. Le premier marquis d'Iranda accueille encore du haut d’une monumentale cheminée, les hôtes qui vont bientôt envahir la longue table aux cent couverts. 


pays basque autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Là, dans sa splendeur bien française, le grand salon Régence, blanc et or, coupé parfois de précieuses tapisseries de soie. Dans le cintre d’une monumentale porte aux miroirs éteints, un carrosse en miniature rouge et or. Il efface la splendeur des soies, des saxes et des consoles. Tout à l’heure dans le calme profond de la maison où seulement s’élève, belle et prenante, une voix familière, quatre chevaux blancs aux fers d’argent fin vont marteler les parquets de leurs sabots. Un minuscule cocher à l’immense perruque viendra les conduire, deux valets de pied nègres, aux turbans scintillants de pierreries, vêtus de damas brochés s’accrochent, à leurs places, aux glands verts et or et attendront le Prince Charmant pour sa promenade dans le parc. Le carrosse dépassera le château et la tourelle octogonale des vieilles cuisines. Il suivra l'allée de gazon bordée d’ifs et s’arrêtera devant les lauriers, le cabinet de verdure, les bancs de pierre et les larges bronzes qu’Oudry dessina pour les merveilleuses fables du bon La Fontaine.


pays basque autrefois
CHÂTEAU ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

"Monseigneur, daignez foulez l’herbe qui frissonne, vous n’êtes plus en Pays Basque, vous êtes chez vous". 


Mais le soir va venir; le soleil poudre d'or les cimes; sur toute la contrée tombe une buée impalpable, mélancolique, de cette mélancolie qui frémit au "Chant des Sources", aux "Lauriers sur les tombes" et gémit sur la flûte grêle de "Ses chansons de Kaddour". 



Allons voir les morts, vers l’église d’Arcangues, grise et bleutée, cl les cyprès hautains et le rideau des peupliers qui gardent du vent de mer. Allons vers les morts.



arcangues avant
EGLISE ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Ils sont tous là, ceux d’une race et ne sont plus que des noms sur du marbre : depuis Sancos d’Arcangues 1170, et Pierre Arnaud le chapelain, et Ogerot. Il y a aussi toutes vos grands-mères, Pierre d’Arcangues, toutes basques : Isabeau d’Armendaritz, Jeanne de Haïtze, Marie de Harismendy, Jeanne d’Elissagaray, Anne d'Ibarboure, Dominica de Garro, Anne de Sauvestre, Rose de Arragorry. Toutes basques! Et c'est un titre de noblesse! 



Nous nous sommes recueillis, les morts enseignent aux vivants... La lumière s’assoupit aux vitraux armoriés d’Arcangues d’Iranda, de Curutcheta. Dehors, c’est le silence où bourdonne cependant la vie lointaine et pastorale, les sonnailles, les chants perdus dans l'espace; la campagne s’endort, s’efface. La vieille benoîte, coiffée d’un capulet noir, sonne avec ferveur l'Angélus. Dans les fermes, là-bas, les paysans vont se découvrir et les femmes interrompre leurs besognes rustiques. Nous sommes ici très loin, dans le pays où fleurissent les âmes...


arcangues autrefois
CIMETIERE ARCANGUES - ARRANGOITZE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Quand le soir basque tombe sur la montagne..."




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1160ème article.


Plus de mille deux cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr




N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire