samedi 2 juin 2018

LA MAISON DE PIERRE LOTI À HENDAYE - HENDAIA EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN 1922

LA MAISON DE PIERRE LOTI.


Pierre Loti, nommé au commandement de la station navale d'Hendaye, s'installe dans cette modeste maison en décembre 1891. 


pays basque autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI  HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Très rapidement séduit par le Pays basque, ses habitants et leur mode de vie, il achète la 

maison en 1903 et fait exécuter des travaux afin de recevoir confortablement les personnalités 

les plus éminentes de son temps. 

Il revient y finir ses jours en 1923.



Voici ce que raconta le journal Le Gaulois, dans son édition du 13 août 1922, sous la plume de 

Lucien Corpechot :


"La maison de Loti.



A quelques kilomètres de Saint-Jean-de-Luz, envahi à cette époque de l'année par la foule des baigneurs et tout retentissant de "jazz band", sommeille, silencieuse au-dessus de la Bidassoa, la maison de Pierre Loti, celle où il écrivit Ramuntcho, Reflets sur la sombre route et tant de pages dans lesquelles continuera de vivre l'âme du pays basque, quand nous tous, touristes, danseurs, joueurs de golf et de tennis, chauffeurs d'automobile, nous auront définitivement conquis la région et en aurons inconsciemment banni les coutumes, les traditions, la foi ancestrale, seules habiles à maintenir un peuple pareil à lui-même. La demeure de Loti est plus haute et plus étroite que ses voisines. Elle ressembla à une tour carrée, à un phare dominant l'estuaire et la baie d'Hendaye, face à Fontarabie. On y accède par un petit jardin planté d'arbres tropicaux, palmiers, bambous, lauriers gigantesques qui, abandonnés depuis longtemps à eux-mêmes, ont envahi tout le terrain, marié leurs branches et lancé de l'un à l'autre des lianes épaisses, comme dans les terres chaudes aimées et chantées par le romancier du Spahi. Les persiennes vertes sont soigneusement closes derrière les balcons semblables aux passerelles d'un navire. La vie se tait autour de cette habitation ennoblie par la méditation, par les mystérieux travaux de l'esprit, par cette alchimie du génie plus secrète et plus attirante que celle par quoi le plomb se change en or et le charbon en diamant. 


hendaye autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI  HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Nous avons bien supplié pour qu'on nous ouvre la porte, et une fois les volets écartés, nous hésitons à pénétrer dans ce logis où de grandes palmes séchées forment des ogives bruissantes au-dessus de nos têtes. N'y a-t-il pas quelque chose de consacré, de quasi religieux dans cette atmosphère, dans cette obscurité, dans ce silence que nous allons troubler? Mais à peine entrés dans une première pièce, une jeune et charmante femme, sensible aux apparences, rappelle le jugement, sévère d'un serviteur de Loti : "II y a des fois que pour faire du désordre dans la chambre, on croirait que le commandant serait au moins une demi-douzaine!"


pays basque autrefois
 PIERRE LOTI
PAYS BASQUE D'ANTAN


Voici de vieux meubles surannés, comme ceux de la maison de Rochefort, que Loti décrit dans Prime Jeunesse, des tables de bois blanc, des chaises de paille, des étoffes arabes, des nattes, et puis des livres qu'on se retient mal d'ouvrir. "Ex imo", a écrit M. Paul Bourget, en manière de dédicace, sur la page de garde de Laurence Albany! Et de ces simples objets se dégage on ne sait quoi de prestigieux qui les fait plus précieux que les meubles les plus riches d'une résidence royale. C'est ainsi qu'avec les plus humbles choses de la vie, le poète a composé ses chefs-d'œuvre! 




pays basque autrefois
LIVRE PRIME JEUNESSE DE PIERRE LOTI
PAYS BASQUE D'ANTAN


Il faut à certaines imaginations comme point de départ de leurs rêves le somptueux décor que Rostand a installé, quelques lieues plus loin, à Cambo! Certains écrivains ont besoin, pour réveiller notre attention et pour l'entraîner, d'épithètes rares, de mots encore inusités. Il a été donné à Pierre Loti de nous enchanter jusqu'à l'ivresse en mettant sous nos yeux uniquement les spectacles quotidiens de la nature, les êtres les plus près du sol, les plus primitifs, parfois les plus sauvages, et en n'employant pour les peindre que les mots les plus ordinaires, les plus usités de notre langue! La saveur de Ramuntcho, de Pêcheurs d'Islande, de Mon Frère Yves, nous la retrouvons avec émotion dans ce modeste logis, où rien n'est pour gêner ni pour intimider Ignacio et Paul Chiket, les contrebandiers, grands joueurs de pelote, commensaux du maître de la maison. Point n'est besoin de fresques, ni de tableaux sur les murs, alors qu'en ouvrant la fenêtre on a sous les yeux le paysage tour à tour doux et sublime de la mer de Biscaye et des Pyrénées!



hendaye autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI  HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Un long instant nous demeurons sur la terrasse que Pierre Loti arpentait somme un ban de quart tandis qu'il écrivait Ramuntcho. Il y a dans l'air un calme délicieux, une vivifiante chaleur. Au pays basque, entre l'océan et la montagne, respirer est déjà un bienfait, une chose qui enivre! La côte des Cantabres posée sur les flots argentés comme une haute découpure légère ferme l'horizon. Fontarabie, comme une apparition des vieux temps, dessine en face de nous son relief bronzé, dominé par un clocher et des tours trapus. Entre l'Espagne et nous, la marée montante emplit le lit de la Bidassoa, qu'on prendrait pour un lac strié de minuscules vagues bleues. Voilà donc le spectacle que le poète avait chaque jour sous le regard pendant les longues années qu'il habita ce pays. Ses yeux se sont emplis de cet azur, réjouis de cette fête de lumière; ses oreilles, de cette voix des flots, de ce bruit puissant et berceur, qui fut toujours pour lui la plus apaisante de toutes les musiques.



pais vasco antes
FONTARRABIE - HONDARRIBIA 1902
PAYS BASQUE D'ANTAN


De ce balcon, il aimait, de grands matin, se laisser glisser jusqu'à terre le long d'une corde, - "par incorrigible habitude de gymnase", confesse-t-il, - pour gagner le stationnaire qu'il commandait et qui se trouvait mouillé, au tournant de la Bidassoa, contre le pont de pierres roussies, décoré des écussons de France et d'Espagne, ou pour de longues promenades dans la montagne en compagnie de son ami basque Otharré, du village d'Ascain!



hendaye autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI  HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Ces étroites routes basques serpentant aux flancs des Pyrénées entre des haies fleuries en toutes saisons et continuellement animées par le grincement des chars à bœufs, comme il en a bien décrit l'aspect et le charme! Même n'est-ce pas lui qui leur a donné un peu, de l'âme qui flotte pour notre cœur sous les berceaux de platane?


pays basque autrefois
PIERRE LOTI
PAYS BASQUE D'ANTAN

"Le monde est un don de l'élite à la multitude" disait un autre poète, Gabriele d'Annunzio! Ce monde d'Euskualleria, n'est-ce pas Loti qui nous a appris à l'aimer, qui nous en a découvert la poésie? Ces maisons basques, d'un archaïsme si délicat, de proportion si harmonieuse, de si jolie couleur, qui se sont élevées au milieu des fleurs autour de Guéthary et d'Hendaye, n'est-ce pas sa plume magique qui en a donné le goût à leurs propriétaires? Eternelle et fatale influence de la littérature sur les mœurs, répercussion des livres sur la vie après que le poète en a dégagé ce qui était avant lui l'invisible!



pays basque autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI  HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Hélas! en rendant sensible à tout venant la grâce merveilleuse de cette région, l'écrivain n'attirait-il point sur elle le pire péril? Qu'ont-ils fait de Saint-Jean-de-Luz et de ses environs, ces étrangers, ces baigneurs de toutes les nations du monde qui, de Biarritz, ont peu à peu étendu leur domaine jusqu'à la Bidassoa? Ils n'ont pu certes ternir la limpidité de l'atmosphère, entamer la pureté des lignes que la Rhune ou les Trois-Couronnes dessinent sur le ciel, gâter la couleur des couchers de soleil, ni la fraîcheur des aubes. Même leurs architectes se sont efforcés avec plus d'intelligence que ceux de la Côte d'Azur de laisser au pays un peu de son caractère. Mais sous la bruyante cohorte des intrus, l'empreinte du passé s'efface peu à peu. L'âme ombrageuse de la montagne se dérobe à l'approche des nouveaux venus. Le fracas de leurs automobiles rompt l'indéfinissable calme de la terre. Les rails de leurs tramways et de leurs funiculaires ont percé et défoncé ce sol exquis, feutré et brodé de ces plantes délicates qui exigeaient des siècles de solitude et de paix pour croître et fleurir. Mais surtout leurs habitudes de citadins, leurs mœurs de cosmopolites ont dénaturé toutes les vieilles et charmantes coutumes locales. Sous les tamaris de Ciboure, à la clarté bleutée de la lune, ce ne sont plus les basquaises qui vont danser le fandango, un jazz band entraîne au tango et au shimmy              d'extravagantes personnes. Sur cette pointe de terre ombragée et fleurie, jetée au-dessus du flot nacré, devant des maisons basques vieilles de plus de trois siècles, évolue un monde étrange venu des quatre coins du globe, attire par la réputation de ces soirs de Biscaye, qui sont tantôt clairs et dorés, tantôt enveloppés d'une buée fauve, mais toujours alanguis d'une douceur paradisiaque.



ciboure autrefois
LA RESERVE CIBOURE - ZIBURU
PAYS BASQUE D'ANTAN





Et sans doute est-ce devant ce flot d'envahisseurs turbulents que le poète de Ramuntcho a pris la fuite, qu'il a clos les volets verts de sa maison d'Hendaye et jeté à ce coin de terre qu'il aima son Adio Euskualleria si déchirant pour ceux qui savent qu'à un certain âge de la vie, quand on est trop "las et trop meurtri" pour s'attacher aux gens, comme dans la jeunesse, c'est cet amour du terroir et des choses qui seul demeure pour encore faire souffrir"...


(Source : http://aquitaine.culture.gouv.fr/)

Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1162ème article.


Plus de mille trois cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!