jeudi 21 février 2019

L'INAUGURATION DE LA PISCINE DE LA CHAMBRE D'AMOUR À ANGLET EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN AOÛT 1929


LA PISCINE DE LA CHAMBRE D'AMOUR À ANGLET EN 1929.


Dès 1926, on pense à construire une piscine à Anglet, à la Chambre d'Amour.


pays basque autrefois
PISCINE CHAMBRE D'AMOUR ANGLET 1930
PAYS BASQUE D'ANTAN


Cette piscine fut inaugurée en août 1929.



Voici ce que rapporta la Gazette de Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque, dans son édition 

du 11 août 1929 :


"A la Chambre d'Amour.


La fête de la Danse et de la Nage. 


Devant une extrêmement nombreuse assistance, la piscine de la Chambre d’Amour a été inaugurée par une fête sportive et artistique des plus réussies. Un thé fort élégant clôtura la réunion. Le bain de l’avenir. 



pays basque autrefois
PISCINE CHAMBRE D'AMOUR ANGLET 1932
PAYS BASQUE D'ANTAN


Le ciel était fâcheusement maussade quand commença la fête d’inauguration de la grande piscine de la Chambre d'Amour. Pourtant, dès quatre heures, plusieurs centaines de voitures emplissaient presque complètement la grande place aménagée à leur usage devant l’établissement. Cinq rangées de spectateurs, assis sur les tribunes, entouraient sur trois côtés le bassin de cinquante mètres. Ils n'avaient point tort : ils savaient bien qu’à Biarritz le temps gris ne dure point et avant la fin de la fête le soleil vint leur donner raison. 




Le spectacle à lui seul eût suffi d'ailleurs à attirer à Anglet toute la société sportive et élégante de Biarritz. Au ras des terrasses claires l’eau bleue, rendue plus bleue encore par les carreaux couleur d'azur, moutonnait. Cet océan en miniature état parcouru de longues et molles vaguelettes créées par la cascade écumeuse jaillie de la vasque. Et voici que dans cette vasque même, écartant les blanches fleurs de l'eau, un adolescent jouait. Un signal, et le jeune dieu de bronze, qu’un maillot vert rendait pareil à quelque génie égyptien, quittait la conque bondissante pour venir rejoindre au bord du bassin d’autres jeunes êtres hâlés et plonger dans le même remous... Un groupe de nageurs du "Dolphins club" disputait un cent mètres... 



labourd autrefois
PISCINE CHAMBRE D'AMOUR ANGLET 1938
PAYS BASQUE D'ANTAN



Sur l'eau même, devant la vasque, avait été dressé un radeau. C'est sur cette piste flottante que Margaret Wale vint danser. On a déjà dit le talent de la charmante artiste. Sa grâce et sa joliesse étaient encore accrues par l'exquise toilette de bain qui la vêtait légèrement. Elle n'eut pas moins de succès quand un moment plus tard elle dansa avec M. Nicolas qui joint une prodigieuse agilité à un joli nonchaloir. 





En cette ambiance si Palm-Beach, déjà imaginée par beaucoup d’entre nous d’après les images du "Spur", les danses modernes de Mlle Thelma de Lorez acquirent un caractère très U.S.A. qui ajoutait encore à leur rythme rapide. Quant aux "Balnéa girls", on les applaudit fort lorsqu’elles dansèrent, on les regarda peut-être avec plus de complaisance encore quand elles se firent mannequins pour nous montrer les plus récents maillots de bains des maisons Philippe et Gaston, Lenief, Hermès, d'Ahetze, Balnéa, Atlantic, Melnotte et Simonin... Comment décrire toutes ces charmantes fantaisies de fin jersey et de soie, toutes ces merveilles exiguës que leur dimension — plutôt sans doute que leur prix — ferait facilement appeler de jolis petits riens ? J’ai cru remarquer qu'après d’amusants maillots rouges une manière de tunique blanche avait eu un très grand succès. Mais les gentlemen applaudissaient plus fort que les dames et j’ai bien cru remarquer que c'était surtout le mannequin qu'ils regardaient. En ces sortes de choses il est difficile de se faire une opinion... 


mode pays basque autrefois
HERMES 1929



La partie la plus émouvante du spectacle était certes composée par les plongeons de haut vol de M. et Mme Lenormand et de Mlle Ropital. Là aussi, en dépit des explications données au porte-voix, il faudrait être un spécialiste pour parler en termes convenables du plongeon en arrière, du saut de carpe, du plongeon avec saut périlleux, du plongeon en vrille, qu’ils exécutèrent avec la maîtrise qui leur a valu le titre de champion de France. Pourtant, même un néophyte n'ignore point le danger que représente un plongeon de 20 mètres de haut, ni la terrible vitesse avec laquelle le corps atteint l’eau. Et lorsque M. Lenormand, du sommet du plongeoir, s’élança les bras étendus en ailes d'ange, vola un instant en plein ciel et pénétra dans l'eau comme un javelot sans qu’aucune goutte presque jaillît, il y eut une minute de belle émotion.



PAYS BASQUE AUTREFOIS
PLONGEON DE M ET MME LENORMAND

"La musique, disait Socrate à ses éphèbes, est intimement associée aux exercices du corps. Elle règle leur cadence et ordonne les mouvements."




Trois nageurs amateurs, MM. Jean-Laurent Romanet, Juan Salgado et Carlo Martino, jeunes athlètes au corps ambré, en donnèrent un exemple en exécutant un cent mètres crawlé, où l'action de chaque bras était commandée par le rythme de "Halleluya" dont un de leurs camarades dirigeait à l’orchestre l’exécution... 




La fête était finie. Point encore l’agréable réunion puisqu’on se retrouva aussitôt dans le restaurant des Bains pour le thé. La grande salle en fut vite comble et l’excellent personnel du "Miramar" n’eut pas trop de toutes ses qualités professionnelles pour n'être point débordé, tandis qu’au bar "Harry" confectionnait à plein shaker les "rosés" et les "martinis" que toute la jeunesse américaine, argentine, espagnole lui réclamait... 

pays basque autrefois
PISCINE CHAMBRE D'AMOUR ANGLET
PAYS BASQUE D'ANTAN



La municipalité d’Anglet et le Miramar doivent à cet instant être une fois encore louangés pour avoir doté Biarritz, d’une organisation sportive élégante dont le besoin se faisait depuis longtemps sentir. La fête qu’ils y organisèrent hier trouva auprès de la colonie étrangère un accueil qui témoigne du plaisir qu’éprouve celle-ci à songer qu’elle pourra chaque matin se baigner, boire un drink, avoir le lunch en un endroit fait spécialement pour elle et où tout est prévu pour son plaisir et sa sécurité. 




Dans la nombreuse assistance et au thé nous avons reconnu : 

M. Hirigoyen, maire de Biarritz, M. Le Barillier, maire d’Anglet, et Mme Le Barillier, M. Garat, député, maire de Bayonne, LL.AA.II. le Prince et la Princesse Théodore de Russie, S. A. le Prince Amarsi de Kapurthala, Duc de Tamamès, Marquis de Bermejillio del Rey, Comtesse Ponce de Leon, Marquise de Villamediana, Mr et Mrs Wright, Marquis de Salamanca, M. Albert Ouvré, M. Jean Borotra, Marquis de San Roman de Ayala, Mr et Mrs Moyses, M. René Halphen, Mme Sancho Mata, M. Gustave Chapon, M. de Cartassac, Marquis de Castroviejo, Comte de Peralta, M. de Uruella, M. Dufourg, Mr et Mrs Andrews, Mme Besnard de Quelen, M. Santos-Dumont, M. Maurice Labrouche, M. Pierre Plessis, M. et Mme Candela, M. Léon Regnier, M. Sergeant, M. Jacques-Pierre Lafitte, M. et Mme Metcherski, M. de Grijalba, M. Joé Pouliquen, M. et Mlles Misteli, M. Toultchine, Vicomte Emeran Clemansin du Maine, M. Serpeille de Gobineau, M., Mme et Mlle De La Rüe, M. Peyta, Miss Sharron, M. de Langle, Captain Lock, etc."




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1703ème article.

Plus de mille sept cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire