dimanche 24 février 2019

MAUMÉJEAN FRÈRES À HENDAYE EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN 1925


LES FRÈRES MAUMÉJEAN À HENDAYE.


En 1925, la maison Mauméjean Frères reçut le grand prix à l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs modernes, à Paris.


pays basque autrefois
ATELIER MAUMEJEAN


Je vous ai déjà parlé de la maison Mauméjean Frères dans un article précédent.


Voici ce que raconta le journal Le Figaro, dans son édition du 4 octobre 1925, sous la signature 

d'Emile d'Arnaville :


"En souvenir de Loti.



Flambe ! illumine ! embrase ! les échos des Pyrénées me renvoient les rimes sonores de l'hymne au Soleil que je claironne aux quatre vents de l'espace, dans le silence de ce matin calme, tout en gravissant la pente qui mène à la petite maison basque d'Hendaye, où Pierre Loti m'attend... Ainsi, demandé-je au poète l'enthousiasme nécessaire pour ma visite au magicien de la prose aux nostalgiques couleurs. Des années ont passé depuis cette journée vécue sur les rives de la Bidassoa, Loti et Rostand vivent sur d'autres cimes, si loin de moi, mais je ne puis oublier l'appel enchanteur de Chantecler et le chant éternel de l'auteur d'Aziyade, au style de vitrail. 



pays basque autrefois
MAISON DE PIERRE LOTI HENDAYE
PAYS BASQUE D'ANTAN


Traversant hier le pont Alexandre-III, tout couvert d'isbas éphémères rappelait d'autres jours que l'insolente souricière des Soviets, un pavillon aux verrières incendiées des dernières lueurs du couchant m'attire par son inscription : Mauméjean frères, Biarritz, Hendaye, noms évocateurs de lumière. Me revient à l'esprit la promesse faite à Loti d'aller saluer ses voisins qu'il tenait pour de purs artistes, promesse oubliée en voyage, ou l'on ne s'appartient guère. Auréolée de pourpre et d'or, vision byzantine à souhait et bien dans sa manière, l'ombre chère flambe, illumine, embrase les verrières qu'elle me désigne d'un geste. Revenant sur mes pas, j'entre au pavillon où j'ai la bonne fortune de trouver M. Charles Mauméjean. 



exposition paris 1925
PONT ALEXANDRE III PARIS
EXPO ARTS DECORATIFS 1925




exposition paris 1925
PAVILLON MAUMEJEAN PARIS
EXPO ARTS DECORATIFS 1925

— Monsieur, lui dis-je, je viens de la part de Loti un peu tard, mais enfin me voici. Sans autrement s'émouvoir, l'artiste sourit. Il m'a compris. Ardent défenseur du Passé, ajoutai-je, je suis de ceux qui pensent que certains contemporains offensent trop délibérément notre conception de la Beauté, fille de l'Harmonie. 


"Oui, un vieux manuscrit, un vitrail ancien, une cathédrale m'émeuvent davantage que tout ce que l'on me montre en  cette Exposition. Toutefois, votre couleur chante et m'enchante."



economie vitrail
VITRAIL MAISON MAUMEJEAN

 

Mais déjà, avec une rare chaleur, l'artiste plaidait pro domo sud


— Nous partageons, croyez-moi, votre ferveur pour les siècles révolus ; mon frère Joseph a une sainte passion pour Albert Dürer, si notre œuvre proclame à travers le monde, notre vénération pour l'art ancien. Depuis trois générations, nous signons des milliers de vitraux inspirés du plus pur classicisme. Mais la beauté se transforme, l'art évolue. Autre cadre, autre ambiance. Cette couleur qui vous plaît, nous l'avons voulue précieuse dans sa qualité, belle dans ses tonalités, nouvelle dans ses épaisseurs multiformes. Du choix des verres dépend la réalisation grandiose d'un beau carton. Le vitrail n'existe que par sa lumière. L'anémier, le décolorer, n'est-ce pas lui enlever toute sa somptuosité ? On nous fait grief de l'abondance de mise en plombs et du nombre de couleurs, quand il conviendrait d'observer notre abandon de la peinture pour laisser à la richesse naturelle de la matière le soin de vibrer seule dans sa triomphante splendeur. Les plombs situent les plans et remplacent le trait, les zones de couleurs figurent les clartés et les ombres, sans aucun recours à la grisaille, et c'est-là tout le vitrail. Puisée à toutes les sources, notre inspiration rappelle, dit-on, l'école toscane. Peut-être, mais si la palette du XIIIe siècle, si vivante encore, n'est plus comprise, est-ce notre faute ? Tout se modernise. 



religion españa antes
VITRAIL MAUMEJEAN
CATHEDRALE ALMUNEDA MADRID


Le jour baissait, avec la voix de M. Mauméjean, abrégeant son plaidoyer. Ses vitraux, resplendissant au soleil, et dans l'ombre étincelant de mille feux, chantaient les Béatitudes, exaltaient le mystère de la Rédemption, cependant que, d'un réalisme saisissant, Adam et Eve chassés du Paradis rappelaient la faute originelle, source de toute Mélancolie et Douleur divines ou humaines. 



religion vitraux maumejean
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



bourg en bresse autrefois
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



pays basque autrefois
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



religion eglise maumejean
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



ain autrefois
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



bourg en bresse auttrefois
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



pays basque autrefois
VITRAIL MAUMEJEAN EGLISE DU SACRE-COEUR BOURG EN BRESSE



Originalité de la composition, puissance du dessin, richesse des couleurs, nouveauté de la technique, ces curieuses verrières témoignent d'un louable et noble effort dans la renaissance du vitrail. Je ne doute pas que, dans cent ans, nos descendants ne s'extasient devant elles comme je reste en extase devant le Saint Georges de la cathédrale de Chartres ou le vitrail de la chapelle Jacques Cœur, à Bourges..L'œil et l'esprit s'habituent à tout. Honni soit qui mal y pense ! Et maintenant, flambe ! illumine ! embrase ! vitrail de l'avenir, je ne sais pas renier le Passé, dont je demeure à jamais le dernier et magnifique amant..."




Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1709ème article.

Plus de mille sept cents autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire