samedi 9 septembre 2017

LA DIASPORA BASQUE A TRAVERS LE MONDE (1ère partie)


LA DIASPORA BASQUE À TRAVERS LA PLANÈTE.


Comme de nombreux peuples dont les membres ont dû émigrer pour des raisons religieuses, économiques ou politiques, le peuple Basque a sa diaspora, dans de très nombreux pays, de par le monde.


En effet, la diaspora Basque est dispersée à travers le monde, sur les cinq continents.


Certains pensent même qu'elle pourrait être la huitième province du Pays Basque.


pays basque autrefois
EMIGRATION BASQUE AU DEPART DE BORDEAUX
PAYS BASQUE D'ANTAN


Les Maisons Basques (Euskal Etxeak), et des réseaux sociaux spécifiques à travers des 

associations, regroupent plus de 18 000 membres. 

Ces Maisons communiquent entre elles, en particulier via internet et les réseaux sociaux.


La diaspora Basque est une réalité culturelle plurielle, et non une communauté monolithique et 

homogène. 

La dispersion Basque à travers le continent américain, par exemple, démontre que la réalité 

quotidienne du Canada peut différer grandement de celle de l’Uruguay.


Les personnes ayant une ascendance Basque vivent dans au moins vingt trois pays autour du 

monde. 


Ils sont organisés dans plus de 190 Euskal Etxeak, créant des milliers d'activités 

socioculturelles chaque année pour maintenir la culture basque vivante (danse, langue, 

chants,gastronomie et jeux Basques).

On estime à 4 500 000 les personnes d'origine directe basque à l'étranger et à 15 000 000 celles 

ayant un nom de famille basque. 


Aux Etats-Unis, il y a environ 60 000 personnes d'origine Basque. 


Plus de 35 organismes Basco-Américains travaillent quotidiennement pour maintenir et 

favoriser l'identité basque aux États-Unis et en se regroupant grâce au Nabo (North American 

Basque Organization). 


En Argentine, 10% de la population, en Uruguay 14% de la population, et au Chili 20% de la 

population totale ont des origines basques.


La première organisation moderne basque d'émigrants a été établie à Montévideo, Uruguay, 

en 1876, suivie par Buenos-Aires, en Argentine et Manille aux  Philippines l’année suivante. 

pays basque autrefois
CARTE DES PHILIPPINES AVEC VILLES AUX NOMS BASQUES


Suite à un vieillissement des immigrants et un non renouvellement par une émigration basque 

extrêmement faible, en 1994, une loi pour définir les relations entre la Communauté Autonome 

Basque présidée par le  Lehendakari Juan José Ibarretxe et les Euskal Etxeak fut votée par le 

parlement. 


Le but est de développer des programmes pour la promotion du basque, parfois avec des 

financements. 


Il y a 2 périodes à distinguer dans la diaspora américaine. 


La première phase concerne la diaspora vers l’Amérique durant la conquête espagnole et 

l’émigration qui s’ensuivra. 


La seconde phase est l’émigration vers les États-Unis et précisément vers le nord-ouest de 

l’Amérique du Nord.


Voici ci-après l'histoire de la diaspora vers l'Amérique Latine (un second article parlera de la 

diaspora vers l'Amérique du Nord) :


En 1492, Christophe Colomb découvre l'Amérique, ce qui modifiera totalement le mode de vie 

des Basques et des Espagnols. 

Malgré la faible population basque, des individus basques se distinguent dans cette découverte 

et dans la conquête de l'Amérique. 


En effet, depuis plus d’un siècle avant cette découverte, les Basques vont vers les côtes du 

Labrador et du Groenland pour pêcher des baleines. Leur aide sera précieuse pour le roi 

d’Espagne.

Le marin qui effectuera la plus grande expédition de tous les temps est un basque, Juan 

Sebastian Elcano ou Elkano, en fit le tour du monde pour la première fois. 

pays basque autrefois
JUAN SEBASTAIN ELCANO
PAYS BASQUE D'ANTAN


Le conquérant Lope de Aguirre, connu pour sa tyrannie et sa cruauté, a parcouru les Andes 

péruviennes, les rivières Marañón et l’Amazone jusqu'à l'île Marguerita, au Venezuela.

pays basque autrefois
LOPE DE AGUIRRE
PAYS BASQUE D'ANTAN



Le droit d'aînesse en vigueur au Pays basque, qui octroyait tout l’héritage aux fils aînés, 

poussera des milliers de jeunes basques à prendre le chemin de l’Amérique hispanique


Il y aura parmi eux des opportunistes basques - le Paraguay ayant été colonisé par Irala, 

le Mexique occidental par Francisco d'Ibarra, les Philippines par Legazpi et Urdaneta - ou des 

religieux comme Juan de Zumarraga qui a été le premier évêque du Mexique, défenseur des 

droits indiens, et qui a rédigé un des premiers documents clef dans l'histoire de la défense des 

droits humains. 

pays basque autrefois
JUAN DE ZUMARRAGA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Il y a même des compagnies impliquées, comme la Compañía Guipuzcoana, dans la formation 

du Venezuela au 18ème siècle. 


Le plus féroce général  royaliste de la guerre d'émancipation américaine (dans les années 

1820), Pedro Olañeta, était lui aussi basque. 

pays basque autrefois
GENERAL PEDRO OLANETA
PAYS BASQUE D'ANTAN


Mais le plus connu de l'émancipation des peuples hispaniques en Amérique fut Simón Bolívar

descendant basque. 


Avec raison, la présence basque dans la formation des peuples hispaniques de l'Amérique est 

un facteur déterminant de sa personnalité historique.


L'histoire du Chili et celle du Venezuela ne pourraient pas être écrites si elles excluaient la 

contribution des familles basques.

 Et la même chose pourrait être dite de l'Argentine, où Juan de Garai a fondé la ville de 

Buneos Aires et celle de Santa Fe au Nord. 


Les noms de famille basques sont communs dans la toponymie de la pampa


On estime à 15 millions le nombre de personnes ayant un patronyme basque parmi les 385 

millions d’hispanophones américains. 


L'Argentine est le pays dans lequel les euskaldunak (basques) ont été le plus nombreux à 

immigrer, car on estime à 3.5 millions le nombre de leurs descendants. 


Elle en a accueilli le plus grand nombre à partir des 16ème, 17ème et 18ème siècle.


Au cours des années 1800 et 1900 le plus grand mouvement migratoire argentin accueillait une 

partie du peuple basque et en outre, les événements post révolutionnaires français, les 

campagnes napoléoniennes, les guerres carlistes et la guerre franco-prussienne, favorisaient les 

départs. 


Ces événements s'ajoutèrent aux années de mauvaises récoltes ou à l'obligation des jeunes à 

effectuer le service militaire en Espagne. L'émigration était une échappatoire.

Le processus migratoire du peuple basque en Argentine s'est développé en plusieurs étapes. 


L'étape première d'immigration en Argentine (1835-1853) a été faite par des bergers basques 

du Pays Basque Nord.


Elle a continué par une étape d'immigration post-constitutionnelle vers 1853-1877 et la plupart 

de ces migrants se sont implantés surtout au sud de Buenos Aires, dans la Pampa


Ils seront plus de 200 000 à s'y installer entre 1857 et 1864. 


Par la suite, eut lieu une autre vague suite à l'approbation de la Loi d'immigration (1877-1914). 


La dernière phase, de 1936-1945, a été principalement politique suite à la Guerre Civile 

Espagnole et à la Seconde Guerre Mondiale. 


Dans cette étape, l'influence basque dans le cadre culturel argentin a été très importante avec 

par exemples des éditoriaux, des revues, la création de nombreux centres basques, folkloriques. 


Finalement, c'est vers 1950 que commence à diminuer la vague migratoire basque.


De 1853 à 1943, les basques ont donné 10 présidents sur 22 à l'Argentine. 

PAYS BASQUE AUTREFOIS
HIPOLIYTO YRIGOYEN
PRESIDENT ARGENTIN EN 1928


Le succès de basques est tel qu'on estime à 16% l'apport basque à l'élite argentine. 


En 1958, 12 des 50 plus grands propriétaires sont d'origine basque et ces derniers vont fonder 

la Bourse du commerce, des banques, se lancer dans la finance et l'industrie.


Cependant, d'autres vont s'illustrer autrement comme Che Guevara, révolutionnaire 

communiste argentin, dont le père et la mère étaient basques.


(Source : WIKIPEDIA)


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 609ème article.


Plus de deux mille autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, à la page Facebook et à la chaîne Youtube, c'est gratuit !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire