dimanche 3 septembre 2017

HENRI GODBARGE AU PAYS BASQUE L'ARCHITECTE PEINTRE DE TALENT


LES TALENTS DE PEINTRE  D'HENRI GODBARGE.


Henri Godbarge n'était pas seulement architecte et journaliste, il était aussi peintre.


Après les deux articles consacrés à Henri Godbarge l'architecte régionaliste et à Henri 

Godbarge journaliste, je vous propose un article sur les talents de peintre de Henri Godbarge.

Voici ce qu'en rapporta la Gazette de Bayonne, de Biarritz et du Pays Basque, le 7 avril 1931:

"L'Exposition de M. Henri Godbarge.

M. Henri Godbarge expose à la Maison du Tourisme, ainsi que nous l’avons annoncé, une importante série de tableaux du Pays Basque, peintures à l'huile, aquarelles, crayons, pastels. 

Dès le premier jour cette exposition a provoqué un vif intérêt.

Quiconque aime la peinture en ce beau pays cher aux artistes sait que nulle déception ne le menace à la rencontre des œuvres de M. Henri Godbarge. 

On connaît sa qualité d'esprit, rare en nos temps de rigoureuse et implacable spécialisation. 

Epris de beauté et la cherchant avec une curiosité passionnée dans toutes les manifestations de la vie, cet artiste n'est pas de ceux qui s’en tiennent à une formule, à un mode unique d’expression. 

Architecte, il poursuit avec un profond respect des enseignements transmis par les générations humaines la réalisation de formes nouvelles qui soient une harmonieuse synthèse ; et ses pairs, les architectes de France, le proclament éminent. 

Ecrivain, il publie des œuvres sur les arts de notre région. 

Journaliste, il bataille pour la vérité qui est à la fois raison et beauté. 

Voyageur, il retourne aux sources pures de l’émotion esthétique, et rapporte avec esprit ses visites aux vieilles villes pittoresques de France, d'Espagne, d’Allemagne ou d’Italie. 

Ces jours-ci, parlant à Saint-Jean-de-Luz, il étudiait en Pierre Loti le peintre des paysages et il fallait un esprit divers comme le sien pour réussir en pareille entreprise. 

Aujourd'hui c’est le peintre Godbarge qui nous occupe et la première chose qui nous frappe et nous ravit, c'est encore cette merveilleuse curiosité d’esprit si féconde en découvertes, cette curiosité sans laquelle il n'est, dans la science comme dans l’art, que routine, redite et conformisme. 

Ici encore son désir ardent de connaître pour mieux aimer, sa volonté de servir la vérité en l’exprimant par des moyens multiples et divers, le conduisent à employer tour à tour et avec la même probité toutes les techniques dont il dispose. 


On connaît sa passion pour les vieux logis dont le visage est parfois si émouvant. 

Or, voici une chose qui force le respect pour cette conscience d'artiste. 

La Rue du Midi, à Saint-Jean-deLuz, est une des plus pittoresques de la vieille ville de marins. Elle est pleine d'imprévu, de couleur, de mystère, et les façades de ses masures disent des choses émouvantes. 

L’artiste les a entendues et il a voulu nous les faire entendre. 

Il a fait de la rue du Midi de magnifiques études au crayon noir. Puis, avec cette inquiétude qui est la marque des meilleurs esprits et des vrais artistes, il est revenu au même endroit pour tenter par l’aquarelle un autre mode d’expression ; et il a cherché encore si la peinture à l'huile ne donnerait pas enfin satisfaction à son besoin de vérité. 

C’est de cette rare volonté d’être vrai bien plus que du désir de plaire qu'est fait le haut intérêt de cette exposition. Un grand nombre des œuvres présentées sont ainsi traitées : huile, crayon, aquarelle, pastel. 

Ainsi le vieux pont d’Ascain, l’église et les maisons de Saint-Jean-Pied-de-Port, de Bidart, et tant d’autres. 

Il apparaîtra sans doute à certains que c’est l'œuvre au crayon qui réalise le plus de vérité; d’autres la trouveront bien nue, cette vérité, et l’aimeront drapée dans les trompeuses séductions de la couleur, huile ou aquarelle. 

L’œuvre d'Henri Godbarge nous contraint de réfléchir, de juger et de prendre parti. 

Rare mérite qui ne court pas les rues ni les salons de peinture. 

Maintenant, au hasard, voici quelques sujets. 

Parmi les aquarelles, traitées avec la vigueur et la sûreté d'expression de la peinture à l'huile, l'église et les maisons de St Jean-Pied-de-Port, d’une si robuste technique, les couleurs mélangées sur le papier et non plus sur la palette. De beaux reflets dans la rivière. 

Même technique, même richesse de couleur dans le pont d’Orthez, les vieux logis de Salies-de-Béarn, Ascain dans la lumière blonde d’un soir de juin, le vieux pont d’Ascain aux pierres verdies, l'église de Bidart, toute blanche sur sa colline baignée de lumière. 


pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN



pays basque autrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN


pays basqueautrefois
TABLEAU D'HENRI GODBARGE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Les études au crayon sont consacrées à Saint-Jean-de-Luz (rue du Midi), au port de Socoa, d’un mouvement si curieux, au port d'Ondarrroa avec le pont à deux arches, à Saint-Jean-Pied-de-Port avec sa rue dont le pavé est à lui seul tout un poème, à Hossegor, des pins au bord du lac, avec une remarquable étude de sol sablonneux et de racines. 

Puis les études à l’huile des maisons de Salies, où la fermeté du dessin a permis la largeur de l'exécution en synthèse des masses et des couleurs, le pont d'Ascain, déjà étudié au crayon noir, et, pour finir, les pastels et les crayons de couleur où deux ou trois techniques se mélangent et le complètent. 

Cet ensemble d’une si riche diversité constitue sans doute un bel hommage au Pavs Basque. 

Il est aussi à nos yeux le témoignage d'une rare conscience d’artiste."


Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 597ème article.

Plus de deux mille autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire