vendredi 10 août 2018

L'AMIRAL HORACE JAUREGUIBERRY À BIARRITZ EN LABOURD AU PAYS BASQUE EN AOÛT 1907

L'AMIRAL JAUREGUIBERRY À BIARRITZ EN 1907.



Fils du Bayonnais Jean Bernardin Jaureguiberry, vice-amiral, sénateur et ministre, Horace Jaureguiberry fit aussi une brillante carrière dans la marine nationale.

biarritz autrefois
ESCADRE A BIARRITZ EN 1906
PAYS BASQUE D'ANTAN

Promu vice-amiral en 1906, il commanda en chef l'escadre du Nord sur le "Léon-Gambetta".


Préfet maritime de Toulon de 1910 à 1911, il fut nommé en 1911 inspecteur générale et vice-

président du Conseil supérieur de la marine.


Membre de la Commission des phares, il prit sa retraite en 1914 et décèda le 1er mai 1919, 

à l'âge de 70 ans.



Voici ce que rapporta la Gazette de Biarritz-Bayonne et Saint-Jean-de-Luz, dans son édition du 

17 août 1907 :


"Biarritz.

Dimanche matin, avant six heures, des bombes annonçaient l’apparition dans les eaux de Biarritz des vaisseaux de l’Escadre et, une heure après, les deux magnifiques unités de notre flotte, le "Léon-Gambetta", portant pavillon de l’amiral Jauréguiberry, et le "Dupetit-Thouars" jetaient l’ancre en face de nos côtes. 


pays basque autrefois
NAVIRE LEON GAMBETTA
PAYS BASQUE D'ANTAN

pays basque autrefois
CROISEUR DUPETIT THOUARS
PAYS BASQUE D'ANTAN



Peu après, et contre toute attente, l’amiral arrivait en chaloupe au Port des Pêcheurs et se rendait à pied à la Mairie où il se trouvait avant huit heures du matin. 



L’amiral était manifestement très contrarié, très énervé ; il avait pris connaissance, en arrivant à Biarritz, des nouvelles données par les journaux sur l’affaire Marocaine, et, sans nul doute, son âme de marin s'indignait de voir l’Escadre aux prises avec l’ennemi, là-bas, tandis que lui, le chef était à Biarritz avec deux unités seulement. 



La conversation avec le maire de Biarritz s'est forcément ressentie de l’état d’esprit dans lequel se trouvait alors le chef de l'escadre du Nord ; l’état houleux de la mer, les heures défavorables de la marée furent causes aussi que la réception prévue pour la nuit ne put être adoptée et, sur les inductions de l’amiral, le programme fut modifié. 



biarritz autrefois
PLONGEONS PORT VIEUX BIARRITZ 1907
PAYS BASQUE D'ANTAN

Un peu plus tard le maire de Biarritz et son adjoint étaient reçus à bord du "Léon-Gambetta" et l'état-major naval se montra à la hauteur de sa réputation de courtoisie et de cordialité. 



Puis, ce fut toute la journée, un va-et-vient incessant de visiteurs entre la flotte et la côte. 



Les Régates, qui ont eu lieu l’après-midi, furent admirablement réussies, surtout la course internationale de trainières gagnée par l’équipe de Guéthary et la course des baleinières de l’Escadre. 



A cinq heures, il y eut réception et vin d’honneur au Casino. 


biarritz autrefois
CÔTE DES BASQUES BIARRITZ 1907
PAYS BASQUE D'ANTAN

Le maire adressa à l'amiral et aux officiers l'allocution suivante : 

"Amiral, 



Messieurs les Officiers de l’Escadre, 



C’est pour moi un grand honneur et une grande joie que de vous adresser ici un sa lut respectueux et une cordiale bienvenue. 



Tandis que, sur les côtes du Maroc, l'armée navale se couvre de gloire par une énergie et un héroïsme qui sont admirés du monde entier et qui continuent brillamment la glorieuse tradition des Français ; 



Tandis que les marins, sous les plis de nos trois couleurs, vengent le bon droit bafoué et la bonne foi offensée ; 



Tandis que la barbarie et le fanatisme reculent devant la puissance française mise une fois de plus au service du Droit humain ; 



Nous avons la satisfaction patriotique de recevoir les frères d’armes de ceux qui combattent là-bas, d’honorer le chef autorisé de cette Escadre du Nord dont la France peut être fière ; 



Sur nos bords souriants, la belle et douce France semble avoir réuni toutes ses grâces pour sourire à votre retour ; vous y trouverez une population patriotique et enthousiaste, fière d’avoir doté la France de marins illustres, et fière de fêter en vous, Amiral, le descendant d'une noble famille du pays basque. 



Je vous remercie d’avoir bien voulu accepter l’invitation de la Ville de Biarritz ; mais je dois exprimer le regret qu’une grande cérémonie patriotique ait retenu à la même heure, sur les hauteurs de St-Etienne, à Bayonne, un grand nombre de ceux qui voulaient être avec nous pour vous recevoir. Mais ils sont de cœur avec nous, comme nous sommes de pensée avec eux. 



C’est donc au nom de l’armée, au nom de la population et des autorités civiles, que je lève mon verre en votre honneur, que je bois au complet triomphe de vos braves troupes, auprès de qui va toute notre pensée, à la Marine française que nous honorons tous en vous, à la France et à la République."



L’amiral Jauréguiberry, visiblement touché, répondit fort aimablement, disant combien il regrettait de ne pouvoir s’attarder dans la belle station de Biarritz. 



pays basque autrefois
 VICE AMIRAL HORACE JAUREGUIBERRY
PAYS BASQUE D'ANTAN

M. Rabier, vice-président de la Chambre des Députés, porta un toast à la Marine et assura les représentants de notre flotte de toute la sollicitude des pouvoirs publics. 



La Fête de nuit, qui eut lieu le même soir, fut un spectacle merveilleux. Plus de vingt mille personnes étaient répandues sur la grève, sur la jetée, sur toutes les falaises et hauteurs autour de la Grande Plage, illuminée "à giorno" par les lignes de lanternes vénitiennes, par les globes électriques, par les feux des projecteurs de l’Escadre. Après le très brillant concert de l'orchestre Messaud, nous eûmes un feu d’artifice tiré sur le Basta et un splendide embrasement des falaises et des rochers. 


labourd autrefois
PLAGE MAREE BASSE BIARRITZ 1907
PAYS BASQUE D'ANTAN

Ce fut une soirée de rêve, délicieuse et admirable, dont on gardera longtemps le souvenir. 



Le lendemain matin, l'Escadre levait l’ancre, après que l'amiral eut adressé au maire de Biarritz la lettre de remerciements qui suit : 


"A bord du "Léon-Gambetta", Biarritz, le 11 août 1907. 


Le vice-amiral Jauréguiberry, commandant en chef l’escadre du Nord, à Monsieur le Maire de Biarritz


Monsieur le Maire, 


Au moment de quitter Biarritz, je viens vous adresser et vous prier de transmettre à la municipalité, mes plus vifs remerciements pour l’accueil que vous avez bien voulu faire au "Léon-Gambetta" et au "Dupetit-Thouars". 



anglet autrefois
CROISEUR ENTREE BARRE ANGLET 1906
PAYS BASQUE D'ANTAN

Votre réception si large et si cordiale nous laissera le meilleur souvenir et le regret de n’avoir pu prolonger notre séjour dans les eaux de votre ville. 



Veuillez, Monsieur le Maire, agréer l’assurance de ma considération la plus distinguée.



Signé : JAUREGUIBERRY." 


biarritz autrefois
EGLISE STE EUGENIE BIARRITZ 1907
PAYS BASQUE D'ANTAN

Souhaitons que l’année prochaine, toute préoccupation ayant disparu, nous ayons le plaisir de recevoir plus longuement, et dans de meilleures conditions, une plus nombreuse division de notre puissance navale."




(Source : WIKIPEDIA)



Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1302ème article.


Plus de mille trois cents autres articles vous attendent dans mon blog :


https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire