samedi 6 janvier 2018

CELA S'EST PASSÉ UN SIX JANVIER AU PAYS BASQUE AUTREFOIS

LE SIX JANVIER 1940 AU PAYS BASQUE.

Tous les 6 janvier, est célébrée par les Chrétiens, dans le monde, et en particulier au Pays Basque, la fête de l'Epiphanie.

SAINT JEAN DE LUZ AUTREFOIS
EPIPHANIE A ST JEAN DE LUZ - DONIBANE LOHIZUNE
PAYS BASQUE D'ANTAN

C'est ce que relata la Gazette de Biarritz-Bayonne et de Saint Jean-de-Luz, dans son édition du 

8 janvier 1940 :

"La vieille tradition de l’Epiphanie.

Une grippe à tous points de vue fâcheuse, a privé la paroisse de Saint-Jean-de-Luz de la visite de son évêque. Que ce contre-temps ait causé une profonde déception et de vifs regrets à la population entière, il est inutile de le dire. Tous en effet s'étaient promis d’entourer le nouveau chef du diocèse d’une affection si chaude et d’une sympathie si vibrante. que le prélat eut certainement senti le cœur de ses ouailles battre à l’unisson du sien. Souhaitons d’abord son prompt et complet rétablissement; souhaitons ensuite que sa visite promise puisse se réaliser promptement. 

La grande fête religieuse de l’Epiphanie a été célébrée avec ferveur au milieu de ses pompes accoutumées. Enormément de monde aux messes de la matinée et en particulier à la grand messe au cours de laquelle fut donné le sermon de circonstance. Une température moelleuse ainsi que celle d'un premier jour d’automne, et un soleil exquis avaient, malgré les grippes légères de la saison, permis à la plupart des paroissiens de se rendre à l’église et cela créait, dans la rue Gambetta, un mouvement intense. 

La cérémonie qu’une vieille tradition a fait la plus importante parmi celles de la Fête des Rois, est la procession du Saint-Sacrement. Importante en effet, cette manifestation. puisqu’elle constitue un privilège à peu près unique donné aux deux cités voisines de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure. Elle fut accordée aux deux paroisses, cette faveur insigne, voici déjà bien des siècles, alors que leur port commun armant pour la grande pêche, les marins, toujours privés de la procession de la Fête-Dieu au printemps, puisqu’ils étaient à la mer, demandèrent et obtinrent que l’ostensoir fît, pour eux, une sortie spéciale en hiver. Plus tard, et étant donnée cette date du 6 janvier qu'est la sienne en même temps que celle de l’Epiphanie, la coutume s’établit de faire figurer les Rois dans cette procession. Cet usage dure toujours. 

SAINT JEAN DE LUZ 1940
PORT ST JEAN DE LUZ - DONIBANE LOHIZUNE
PAYS BASQUE D'ANTAN

La procession a donc déroulé, par les rues de la ville, la longue théorie des fidèles précédant ou suivant le Saint-Sacrement. Temps merveilleux, soleil éclatant, température d'une douceur exquise. Dans le cortège. une foule énorme d'enfants, de jeunes gens et surtout d’hommes défilant avec ordre en une belle attitude recueillie et encadrant des groupes d’enfants de chœur ou de chanteurs. Derrière le dais, les Rois Mages, leur ange délicieux, leurs esclaves. tous exquis de grâce juvénile et de dignité attentive. Puis, les femmes pleines de foi certes mais aussi d’indiscipline et s’avançant dans un beau désordre. Magnifique manifestation religieuse d’ailleurs et qui ne manque pas de frapper vivement les nombreux étrangers qui viennent, chaque année à pareil jour, l’admirer. 

Après la bénédiction du Saint-Sacrement donnée en fin de procession dans la vieille église dont les ors anciens scintillaient aux lumières, M. le doyen a fait réciter à ses paroissiens, un pater et un ave pour le rétablissement de l’évêque de Bayonne dont tout le monde regrettait l’absence. Avec quelle ardeur s'est envolée cette prière où l’on sentait chacun mettre toute son âme."



Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 857ème article.


Plus de mille quatre cents autres articles vous attendent dans mon blog :


https://paysbasqueavant.blogspot.fr

N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!