mercredi 12 juin 2019

L'AVIATION SUR LA CÔTE BASQUE DE 1908 A 1928 (deuxième partie)


L'AVIATION SUR LA CÔTE BASQUE DE 1908 A 1928.


Dès 1908 et 1909, les premiers pionniers de l'aviation arrivent en Béarn et Pays Basque.

aviation pays basque autrefois
AFFICHE LA FLECHE D'ARGENT

Je vous ai parlé des débuts de l'aviation sur la Côte Basque dans un précédent article.


Voici ce que rapporta à ce sujet la Gazette de Biarritz-Bayonne et Saint-Jean-de-Luz, dans son 

édition du 6 février 1933 :


"Vingt ans d’aviation sur la Côte Basque. Ses diverses et intéressantes phases.




...Le 29 janvier 1911, l’aviateur Morin tente avec succès le voyage en aéroplane de Pau à Biarritz. Il met une heure trois minutes, à une hauteur moyenne de 7 à 800 mètres. Il fut reçu par M. de Cartassac, président de l’Aéro-club de Biarritz-Bayonne. 



aviateur france autrefois
AVIATEUR ROGER MORIN 1911

Le 15 février 1911, des aviateurs militaires font également un raid de Pau à l’aérodrome de la Nive ; ce sont l’enseigne de vaisseau Conneau, le lieutenant Rose, le lieutenant Princeteau, le capitaine Ballanger. 




Le 31 mars 1911, le Comité directeur de l'Aéro-Club ce substitue à la Société Foncière de l'Aérodrome de Bayonne-Biarritz pour l'exploitation de l'Aérodrome de la Nive




En avril 1911, l’on assiste sur notre Côte Basque aux premier vols d'hydro-aéroplane ; c’est Paulhan qui vole au-dessus d'Hendaye et qui amerrit malgré une mer très mauvaise. 


aviateur français autrefois
AVIATEUR LOUIS PAULHAN



Le 21 mai 1911, a lieu à Issy-les-Moulineaux, le départ du raid Paris-Madrid, hélas ! endeuillé par l'accident de l'aviateur Train, dont le monoplan tua M. Berteaux, ministre de la Guerre, et blessa plusieurs officiels. La course continue. Y prennent part les aviateurs Weymann, Frey, Granel, Verdept, Léonce Garnier, Vedrines, Train, Gibert et Garros. Seuls passèrent à Biarritz Garros, Gibert, Granel et Vedrines ; ce dernier atterrit à Saint-Sébastien où on lui fit une ovation monstre. Il réalisa le trajet d'Angouléme à Saint-Sébastien en 3 heures 41. Puis Garros, qui avait dû se ravitailler en essence, atterrit après lui ; enfin Gibert qui dut atterrir à l’aérodrome de la Nive, ne pouvant remettre son moteur en marche, prit l’avion que lui prêta l’aviateur Leblanc et atteignit lui aussi l'aérodrome de Ondarreta. Enfin, l'aviateur Granel, après un arrêt à Biarritz, repartit, mais trompé par la brume, tomba à la mer en face Saint-Sébastien. Son appareil fut brisé, mais il sortit indemne de cet accident. 


aviation france raid
DEPART PARIS-MADRID MAI 1911



Le 25 mai, Gibert, Garros et Vedrines quittèrent Saint-Sébastien pour Madrid, mais seul Vedrines, après un arrêt à Burgos, atteint la capitale espagnole, atterrissant à l'aérodrome de Jetafe le 26 mai. Le célèbre aviateur fut reçu par Alphonse XIII qui lui décerna la croix d'Alphonse XII. 


AVIATION ROI ESPAGNE
ROI ALPHONSE XIII MADRID MAI 1911


Le 30 janvier 1912, le champ d'aviation de la Nive étant considéré comme trop éloigné de Bayonne et de Biarritz, il est décidé de le transférer et le nouveau président de l’Aéro-Club Biarritz-Bayonne, M. de Cartessac, annonce à la réunion du Bureau du 14 février 1912, la création de l'aérodrome de la Chambre d'Amour, qui s'étendra sur une Longueur de 4 kilomètres, du Phare de Biarritz à la Barre de l'Adour ; ce choix fut décidé à la suite de l’avis favorable donné par le pilote Vedrines. 



aviation pays basque autrefois
COMPAGNIE FRANCO BILBAÏNE
PAYS BASQUE D'ANTAN



Sans que ce terrain soit déclaré propice et accepté, l’Aéro-Club de Biarritz-Bayonne entame des pourparlers avec M. Etchecopar, propriétaire des terrains de Parme ; ces pourparlers n’aboutissent pas. 




I.e 29 août 1912, l'aviateur Guillaux, pilotant un monoplan métallique Clément Bayard, prit son vol de l'aérodrome de la Chambre d'Amour dans l’intention de gagner Calais en vue du plus long vol en ligne droite : une panne de moteur l'obligea à atterrir en Gironde. 


aviation france autrefois
AVIATEUR MAURICE GUILLAUX



Il est décidé d’organiser des spectacles d'aviation sur l’aérodrome de la Chambre d’Amour et en décembre 1912, la Ville de Biarritz offre un grand prix de 5 000 francs à l'aviateur qui battra le record d'altitude en aéroplane, avec passager et un grand prix de 3 000 francs pour vol sans passager. Ce prix fut gagné par l’aviateur Laugarot. 




Le Comité national pour l’aviation militaire, désirant créer une station d'atterrissage à Anglet, envoya M. le capitaine Marconet, qui vint étudier sur place la question avec M. Forsans, sénateur-maire de Biarritz.




Le 13 mars 1913, l’Aéro-Club de Biarritz-Bayonne s’affilie à l’Aéro-Club de France et choisit comme champ d'aviation celui de la Chambre d'Amour et comme lieu d'atterrissage pour hydravions le lac de la Négresse ; cette même année, à la suite de pourparlers avec la Compagnie Générale Transaérienne, la Ville de Biarritz concède le lac Mouriscot et un hangar est construit pour hydro-aéroplanes. Un arrêté municipal est pris, réglementant les évolutions de ces appareils et la navigation des barques. 


aviation pays basque autrefois
HYDRO-AEROLANE LAC MOURISCOT BIARRITZ
PAYS BASQUE D'ANTAN


Le 3 mars 1913, à l’occasion d’une fête hippique militaire donnée à Aguilera, l’on voit évoluer au-dessus des pelouses l’avion "Ville-de-Biarritz", piloté par le lieutenant de Malherbe. 




M. Forsans, sénateur-maire de Biarritz, rendit à cette occasion hommage à l'héroïsme des aviateurs français. 




Il est intéressant de remarquer qu’à cette époque, Biarritz recueillit près de 25 000 francs qui furent offerts à la Société Nationale d'Aviation. Cette même année, grâce aux souscriptions des villes de Bayonne, Anglet, Biarritz, on créa la station militaire d'atterrissage de la Chambre d’Amour, avec hangars. 


aviation labourd autrefois
AERODROME CHAMBRE D'AMOUR ANGLET
PAYS BASQUE D'ANTAN



Le 27 mars 1913, M. Brindejonc des Moulinais, qui accomplit le raide Paris-Madrid et retour, fait escale à Biarritz




Le 15 mars 1914, l’aviateur Chanteloup, célèbre biplaniste, champion du monde en looping, exécute les vols les plus inédits : la vrille-tourbillon, la boucle, moteur arrêté, le gyroscope aérien, la chute, appareil et pilote perdus. Tous ces exercices eurent lieu au-dessus de la Grande-Plage. 


aviateur france
AVIATEUR PIERRE CHANTELOUP


La guerre vint interrompre toutes les expériences et arrêter l'activité de l’aviation sur notre côte. Mais en 1915, un avion militaire français atterrit sur le plateau au Golf ; ce fut un grand événement. D'autre part, Guynemer fréquenta l'aérodrome de la Chambre d'Amour au cours de son apprentissage de pilote. 




En 1918, des militaires établirent une base d'hydravions au bord du lac Mouriscot, pour la surveillance frontalière. 




La guerre terminée, l'aviation va reprendre de l’activité dans notre région et nous voyons, dès 1919, un jeune aviateur donner de très nombreux baptêmes de l'air : c'est le pilote de Verneilh.




En 1920. il est décidé de créer une escale de secours à proximité de la frontière d'Espagne et le choix se porte sur le magnifique terrain de Parme, dont l'acquisition fut décidée par le sous-secrétariat d'Etat à l'Aéronautique. 




Le 12 septembre 1923, la Ville de Biarritz, toujours fervente d'aviation, reçoit chaleureusement les héros du raid Paris-Tokio, Pelletier d'Oisy et l'adjudant Basin. 




En 1924, grâce aux prestations en nature, un hangar allemand métallique, entièrement démontable, est placé sur le terrain de Parme. Les avions y atterrissent et en 1925, nous admirons les évolutions des aviateurs Fronval et Robin. Une personnalité célèbre dans le monde international de la finance, M. Lœwenstein, grand ami de l’aviation, porte des aménagements heureux à l’aérodrome de Parme. 

aviateur autrefois
AVIATEUR ALFRED FRONVAL



Dès lors, les services de l’aéronautique s'intéressent d'une façon spéciale à notre centre aérien du Pays Basque et des travaux sont entrepris. 




Le 17 septembre 1927, en collaboration avec ses amis Mandron, Tajan et Vialla, M. Jean Laborde organisait à Parme, sous le patronage des municipalités de Bayonne, Anglet, Biarritz, un meeting auquel prirent par l'aviatrice Adrienne Bolland, les pilotes Detroyat et Vinchon, le trapéziste Romaneschi et la parachutiste Mlle Chollet. 




Quelque temps après, à la suite d'un conférence faite à la mairie de Biarritz par M. Sallenave, secrétaire général de l’Aéro-Club du Béarn, on décida la création d'un Comité de section basique d'aviation, dont M. Jean Laborde devint le président provisoire et, le 19 janvier 1928, ce dernier réunissait au domaine de Migron, à Biarritz, vingt anciens pilotes observateurs et mécaniciens pour constituer notre "Aéro-Club Basque", sous la présidence de M. Garnier, un des premiers pionniers de l’aviation en France. 



aviation pays basque autrefois
AERO CLUB BASQUE 1928
PAYS BASQUE D'ANTAN


Nous dirons dans un prochain numéro ce que fut l’activité de "l’Aéro-Club Basque" depuis sa fondation jusqu'à nos jours."



Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1925ème article.


Plus de mille neuf cent vingt autres articles vous attendent dans mon blog :



https://paysbasqueavant.blogspot.fr


N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire