mardi 15 mai 2018

LA CONSTRUCTION DE LA LIGNE DE CHEMIN DE FER ENTRE BAYONNE ET IRUN AU PAYS BASQUE EN 1861 ET 1862

LE CHEMIN DE FER ENTRE BAYONNE ET IRUN.


La section de ligne ferroviaire entre Bayonne et la frontière espagnole, longue de 35 kilomètres, est concédée à la Compagnie des Chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne par une convention signée entre le Ministre de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux Publics et la Compagnie le 28 décembre 1858.

pays basque avant
AFFICHE CHEMINS DE FER D'ORLEANS ET DU MIDI
PAYS BASQUE D'ANTAN



Cette convention est homologuée par décret impérial le 11 juin 1859.

De son côté, la Compagnie se décide à avancer, sous la menace d'une concurrence du Grand 

Central du Duc de Morny, prêt à se voir concéder la ligne.


Après de gros travaux de déblais et remblais, la ligne entre Bayonne et Irun est mise en service 

le 21 avril 1864, reliant désormais les deux capitales Paris et Madrid, distantes de 1 450 

kilomètres.

Voici ce que rapporta Le Constitutionnel, dans plusieurs de ses éditions :


  • le 27 avril 1861 :

"Rapport du Conseil d'Administration de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et du Canal Latéral à la Garonne du 16 avril 1861 :


...Construction du nouveau réseau. Ligne de Bayonne à Irun. 


L'étude du tracé de la ligne de Bayonne à Irun a présenté les plus grandes difficultés, les unes dues à la nature particulièrement tourmentée du sol, les autres aux sujétions nombreuses et très compliquées qui nous étaient imposées par les conditions de la défense militaire. Ce n'est qu'après des études multipliées et de nombreux tracés comparatifs que nous avons pu arrêter un projet définitif et le soumettre, à la fin de novembre dernier, à l'approbation de l'administration supérieure. Son examen a traversé de longues formalités nécessitées par les mêmes causes qui ont prolongé les études : nous en attendons le résultat. 


bayonne 1900
AMITIES DE BAYONNE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Le tracé présente un développement de 35 kilomètres. Il part de la gare de Saint-Esprit à Bayonne, traverse l'Adour et la Nive à l'est de la ville, passe à deux kilomètres 1/2 de Biarritz, traverse Saint-Jean-de-Luz, et arrive enfin à la Bidassoa, qu'il franchit près de son embouchure, au village d'Hendaye en France, et en face d'Irun en Espagne. 


saint jean de luz autrefois
SAINT JEAN DE LUZ - DONIBANE LOHIZUNE
PAYS BASQUE D'ANTAN

Le tracé est conçu de façon à ne pas présenter des pentes supérieures a 10 millimètres par mètre. Les courbes ont des rayons supérieurs à 500 mètres, sauf sur quelques points difficiles formant seulement un développement total de 1 811 mètres. 


L'Adour sera franchi sur  un pont métallique de 280 mètres d'ouverture, construit d'après un système analogue à celui que nous venons de terminer à Bordeaux. Ce pont devra, d'après les conditions de notre concession, comprendre une voie charretière de 6 mètres de largeur. Il sera formé de cinq travées dont les trois centrales auront 60 mètres et les deux extrêmes 45 mètres d'ouverture. Elles seront supportées par quatre piles en fonte, fondées par le système de l'air comprimé. 


bayonne autrefois
PONT SUR L'ADOUR BAYONNE - BAIONA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Ce projet est entièrement terminé et soumis à l'approbation ministérielle. 


Le pont de la Nive aura 130 mètres d'ouverture et sera pareillement en tôle. 


bayonne 1900
PONT DE MOUSSEROLLES BAYONNE - BAIONA
PAYS BASQUE D'ANTAN

La préférence donnée au métal dans le mode de construction de ces deux ponts, est en quelque sorte commandée par les difficultés et les lenteurs que présenteraient les fondations de piles nombreuses dans ces cours d'eau profonds, coulant sur une couche très épaisse, de vase et de sable, et labourés par le jeu des marées. 


Le pont de la Bidassoa termine notre ligne, et commence celle du Nord de l'Espagne. Nous nous sommes concertés pour cette étude ainsi que pour les divers détails du raccordement, avec la compagnie du Nord de l'Espagne.


hendaye avant
PONT DE LA BIDASSOA HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Une convention spéciale a été rédigée, à cet effet, entre les deux directeurs, approuvée par les conseils d'administration des deux compagnies, et adressée aux gouvernements des deux pays. Le projet de la Bidassoa est aujourd'hui terminé et adressé aux ministres des travaux publics de France et d'Espagne. Le pont aura 110 mètres de longueur entre les culées; il sera formé de 5 arches en pierre de taille, de 20 mètres d'ouverture. 


Le tracé présente quatre souterrains, dont la longueur totale est de 946 mètres.


Vous comprenez le puissant intérêt qui nous pousse à presser l'achèvement de cette ligne. Nous marchons de concert avec la compagnie du Nord de l'Espagne pour Faire avancer parallèlement les travaux dans les deux pays. Tout nous fait espérer que, dans deux ans, notre ligne de Bayonne sera en état de recevoir le trafic qui s'échange entre la France et le nord de l'Espagne, en offrant la route la plus directe de Paris à Madrid. 


hendaye autrefois
PONT DE LA BIDASSOA HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Nos projets sont aujourd'hui prêts pour l'exécution immédiate sur la moitié du parcours. Nous n'attendons que l'approbation définitive du tracé pour imprimer la plus grande activité aux travaux."



  • le 7 mai 1862 :

pays basque autrefois
AFFICHE CHEMINS DE FER DU MIDI
PAYS BASQUE D'ANTAN

"Rapport du Conseil d'Administration de la Compagnie des Chemins de fer du Midi et du Canal Latéral à la Garonne du 25 avril 1862 :


...Construction du nouveau réseau. Ligne de Bayonne a Irun. 


Longueur : 35 kilomètres.


Nous vous avons entretenus des lenteurs qui ont retardé les études et l'approbation des projets de cette ligne. Aujourd'hui même, tout le tracé n'est pas approuvé et il reste encore à statuer sur une lacune de 3 kilomètres 1/2 comprise entre l'Adour et la rive gauche de la Nive. Elle est soumise à l'examen de la commission mixte, à cause du passage de la ligne dans la zone des fortifications de Bayonne. Comme nos ingénieurs ont étudié cette partie du tracé en se conformant aux indications des officiers du génie de la place, nous espérons que cette dernière difficulté sera bientôt levée.


bayonne avant
PONT DE LA NIVE BAYONNE - BAIONA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Sur tout le reste de la ligne, les expropriations sont prononcées et les travaux sont attaqués : à de rares exceptions près, les propriétaires nous ont autorisés à prendre possession de leurs terrains. 


Entre la gare Saint-Esprit et l'Adour, nous travaillons au tunnel et à la tranchée aux abords. Ce tunnel a 150 mètres de longueur. Nous avons 48 mètres de galerie ouverte, et sur les 60 000 mètres cubes qui composent la tranchée nous en avons déjà exécuté 25 000. Les remblais de la plaine de l'Adour, ainsi que les ouvrages d'art, sont très avancés. 


guethary autrefois
TRAIN GUETHARY - GETARI
PAYS BASQUE D'ANTAN

Les préparatifs pour l'exécution du pont métallique de l'Adour se poursuivent activement. Tous les apparaux pour les fondations, ainsi que les pompes à air, sont prêts. Si le fonçage n'est retardé par aucune cause imprévue, les fondations pourront être terminées au printemps prochain et le pont deux ou trois mois après. 



bayonne 1900
ATTELAGE BASQUE ET PONT DE MOUSSEROLLES BAYONNE - BAIONA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Le second tunnel, aux abords de Biarritz, est entièrement percé par la galerie inférieure, sauf 25 mètres. Les maçonneries sont commencées; la construction de la voûte est entreprise. 


A Saint-Jean-de-Luz, le pont de la Nivelle, formé de trois arches de 15 mètres d'ouverture, est commencé. 


Le tunnel des Redoutes, qui a 404 mètres de longueur, a été attaqué par quatre puits qui sont entièrement foncés, et la galerie inférieure est percée sur toute sa longueur. 


Le pont sur la Bidassoa a reçu l'approbation de l'administration espagnole et celle du conseil des Ponts et chaussées. Il reste à accomplir quelques formalités administratives dont nous attendons la fin pour commencer les travaux. En attendant, on approvisionne les matériaux. 


hendaye autrefois
PONT DE LA BIDASSOA HENDAYE - HENDAIA
PAYS BASQUE D'ANTAN

Les maisons de garde sont en cours d'exécution. 


En résumé, l'ensemble des travaux est dirigé de telle sorte que la voie puisse être posée et l'exploitation ouverte au commencement de 1864. 


Ce délai paraîtra bien rapproché si l'on considère d'une part l'importance des travaux à accomplir, et d'autre part, les gênes qui résultent de la concentration d'aussi grands ateliers dans un pays où les ouvriers manquent." 


(Source : WIKIPEDIA)

Merci ami lecteur (lectrice) de m'avoir suivi dans ce 1125ème article.


Plus de mille cent vingt autres articles vous attendent dans mon blog :

https://paysbasqueavant.blogspot.fr



N'hésitez pas à vous abonner à mon blog, c'est gratuit!!!